Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité de la santé à la une
Toutes les actualités de la santé
Actualités santé  /  Santé : une étude sur le mésusage du Mediator

Santé : une étude sur le mésusage du Mediator

Nouvelle étude sur le Mediator

Le 8 août dernier, l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) publiait sur son site une étude sur le mésusage de l’antidiabétique Mediator. Cette étude tend à mettre en évidence un des points noirs de cette catastrophe sanitaire : le mauvais usage de ce traitement.


Mise en relief du mésusage du Mediator


L’étude a été réalisée sur 2 576 patients ayant consommés le Mediator. Alors que l’on savait déjà que l’antidiabétique avait été prescrit hors AMM (autorisation de mise sur le marché) en tant que coupe-faim, l’étude a démontré que les disproportions entre diabétiques et non diabétiques étaient étonnantes.

Ainsi, l’étude révèle que seuls 20% des consommateurs de Mediator était diabétique. Ce qui signifie que seulement 20% des 5 millions de consommateurs de Mediator prenait ce traitement pour traiter le diabète. Les autres se servaient du Mediator comme coupe-faim.

Autre analyse de l’étude 


L’étude tend à prouver également que les problèmes cardiaques liés au Mediator ont tendance à augmenter avec la durée et le dosage du traitement.

Alors que le dosage maximum conseillé était de 3 comprimés par jour, une partie des patients en prenait en surdosage.
De plus, l’étude fait ressortir les durées moyennes de prescription : la moitié des patients de l’étude a consommé le Mediator durant 2 ans, et 12% pendant 10 ans.

D’autant plus en cas de mésusage, les risques de mauvais dosage et de durée trop importante ont pu être fatals à de nombreux patients.

Le conseil de Mutuelle-land : même prescrits par votre médecin, évitez d’accepter des prescriptions hors AMM. Si un médicament n’a pas d’AMM, c’est bien qu’il y a une raison ! En plus d’une consommation dangereuse, ces traitements prescrits de cette manière ne sont pris en charge ni par la Sécurité Sociale ni par les mutuelles. A quoi bon vous ruiner vous et votre santé ?

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction
Santé : une étude sur le mésusage du Mediator3

rousseau
25/09/2011
qui a rembourse des doses de mediator supeieures a l amm parfois pendant 10 ans ?
Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par TRESENCOLERE :
Comme beaucoup, Je ne vous conseille surtout pas MUTUALIA ; arrivée d'un pays d'outre(...) SUITE
NOTE
1

5
Ecrit par fabien :
une mutuelle qui n en a que le nom en réalité que se cache t il derrière interiale(...) SUITE