Actualités mutuelle

ANI : encore 30 % du marché à équiper

Publié par le , Mis à jour le 03/02/2017 à 17:09

Quelle mutuelle pour quelle entreprise ?

Alors que l’Accord national interprofessionnel (ANI) impose à l’ensemble des entreprises du secteur privé de couvrir leurs salariés, Ciprés Assurances estime qu’il reste encore près d’un tiers du marché à couvrir. Une aubaine pour le courtier.

Couvrir les entreprises pour la généralisation de la complémentaire santé

Selon Ciprés Assurances, il resterait près de 30 %  des entreprises privées à couvrir en matière de complémentaire santé, malgré l’obligation de proposer une mutuelle santé collective à l’ensemble des salariés du privé.

Autre constat : les TPE et PME ont souvent été mal couvertes. Pourquoi ? Selon l’analyse de Ciprés Assurances, la généralisation de la complémentaire santé a été perçue comme une contrainte pour ces entreprises, conséquence de quoi elles ont opté pour des couvertures d’entrée de gamme. De la même manière les Travailleurs-Non-Salariés (TNS) aimeraient retrouver le niveau de garantie qu’à l’époque où ils avaient souscrit une mutuelle individuelle.

Des cibles à renseigner

Les courtiers peuvent voir dans ces cibles des entreprises à renseigner et à accompagner dans la souscription de nouveaux contrats de complémentaire santé collectifs, et notamment pour la souscription de surcomplémentaire santé.

Ces contrats viennent compléter les contrats de base qui ne satisfont pas pleinement les entreprises et leurs salariés en matière de niveau de couverture. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES