Actualités mutuelle

Loi ANI : quels changements pour les TPE et PME ?

Publié par le

Avec l’Accord national interprofessionnel (ANI), beaucoup de choses changent en ce qui concerne la complémentaire santé collective. Quels sont les impacts au niveau des TPE et des PME ?

Réactions au niveau des entreprises

Pour les grandes entreprises, la transition n’est pas trop compliquée étant donné que celle-ci est prise en charge par une structure interne dédiée et par des entités qui représentent les salariés. La situation est différente du côté des TPE et des PME. Quoi qu’il en soit, d’ici le 1er janvier 2016, l’ensemble des salariés doit bénéficier d’une assurance santé collective. Les entreprises prendront en charge au minimum 50 % de la prime.

En ce qui concerne les TPE et les PME, celles-ci commencent tout juste à réagir, alors que les négociations sont lancées en sachant que près de 3 millions d’employés dans ce secteur ne jouissent pas d’une assurance santé d’entreprise. Dans tous les cas, ces sociétés comptent tout mettre en œuvre pour tirer profit de cette nouvelle disposition.

Avantages pour les TPE et les PME

Avant l’ANI, les employés des TPE et des PME avaient deux alternatives par rapport à leur assurance santé. D’un côté, ils pouvaient bénéficier de la couverture santé de leur conjoint dans le cas où ce dernier est lui-même bénéficiaire d’une complémentaire santé d’entreprise. D’un autre, il y a la souscription d’un contrat d’assurance individuel.

Avec la généralisation de la complémentaire pour tous les salariés, ceux des TPE et des PME peuvent en tirer avantage puisqu’ils pourront jouir d’une assurance santé qui reviendra sans doute moins chère qu’une mutuelle individuelle. De leur côté, les dirigeants ont tout intérêt à offrir une couverture se rapprochant le plus de celle dont bénéficiaient les salariés auparavant

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES