Actualités mutuelle

Etude sur les mutuelles d'entrepise - Mutuelle-land.com

Publié par le
1 réaction Note

L’étude de YouGov pour Mercer a révélé que près d’un tiers des salariés du privé ont du renoncer à des soins par manques de moyens.

Etude effectué auprès de 1 003 salariés

Ce sont surtout les salariés du privé n’ayant pas de complémentaire santé d’entreprise qui ont été contraint de renoncer à ces soins. Ils sont 34 % à ne pas bénéficier de cette couverture. Cependant, même les salariés couverts par une complémentaire obligatoire (28 % des sondés) ont déjà du mal à faire face aux dépenses de santé.

La généralisation de la complémentaire santé pour les salariés du privé prévu début 2016 encourage plusieurs opérateurs qui espèrent que les entreprises optent pour le « panier de soins » prévu par la loi. Pour rappel, le « panier de soins » englobe un socle de garanties permettant aux salariés d’être couvert sur les postes de santé les plus importants.

Les personnes interrogées bénéficiant déjà d’une couverture santé souhaiteraient maintenir la contribution de l’employeur plutôt qu’une augmentation de salaire, 61 % d’entre eux optent néanmoins pour une augmentation de salaire au cas où l’employeur décide de baisser sa participation.

Avantages de la généralisation de la complémentaire santé

La mesure est censée améliorer l’accès aux soins des Français. Il y a de cela quelques mois, 57 % des Français ignoraient encore qu’ils seraient obligés de souscrire une assurance santé par le biais de leur entreprise avant le premier janvier 2016, or 4 millions de personnes sont concernées par cette mesure. La généralisation de la complémentaire santé pour les salariés du privé leur permet de bénéficier d’une couverture santé dont près de la moitié de la prime est endossée par l’employeur.

Selon Vincent Harel pour le site les Echos, cette mesure devrait « bouleverser l'approche des employeurs en matière de protection sociale complémentaire ». Il estime d’ailleurs, qu’il y a « un risque de nivellement par le bas ». Des négociations des branches professionnelles devraient se tenir en juillet 2014 pour mettre en place la couverture minimale prévue par la loi.

Les entreprises devront néanmoins être prêtes à offrir une complémentaire satisfaisante à leurs employés d’ici 2016.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Bonjour Monsieur je viens aux pré de vous , pour demander toutes la documentation et voire les aventas ou inconvénients merci.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES