Actualités mutuelle

Nouvelle complémentaire santé chez Axa

Publié par le

Axa France lance « e-Modulango », une complémentaire santé qui sera exclusivement  vendue sur Internet. A l’occasion du lancement, le groupe offre un équipement de la société Withings, pour les 1 000 premiers souscripteurs !

La technologie mobile un élément à fort potentiel

Les technologies mobiles permettront sans doute d’explorer plusieurs pratiques favorables à l’assurance, comme la tarification des contrats en fonction du comportement des assurés. Le groupe Axa France ne compte pas encore explorer cette éventualité. Selon David Dorne, directeur du marché chez Axa,  pour l’Argus de l’assurance, le principal objectif de l’assureur est de récompenser les comportements les plus vertueux. Axa France a néanmoins placé l’innovation, le digital et le « big data » au cœur de sa stratégie, la démarche visant à promouvoir la santé connectée est donc un pas de plus vers son développement.

Pour rappel, le « Pulse » proposé par la société Withings est un capteur de mouvements qui peut être connecté à un smartphone. Il permet à l’usager de calculer le nombre de pas qu’il fait en une journée, le nombre de calories brûlées, le rythme cardiaque ainsi que des distances parcourues. L’initiative incitera de ce fait les usagers à entretenir leur forme. Des réductions sur les équipements Withings, des chèques et plusieurs avantages seront octroyés aux personnes qui auront réalisés le plus grand nombre de pas par jour.

La France et l’e-santé

Selon Bertrand Frey et Marc Salomon, Président et Directeur Général de Life&Company, la France pourra être en tête de la course en matière de développement de l’e-santé à condition d’impliquer les consommateurs. Une récente étude a révélé que les nouvelles approches technologiques en matière de santé pourrait permettre de faire une économie de près de 99 milliards d’euros.

C’est la mise en place d’une stratégie open data, big data ou data mining qui contribuera vraisemblablement à faire bouger le secteur de la santé. Les données médicales synchronisées permettront aux assureurs de mieux connaitre les comportements de santé de chaque individu et ces derniers pourront ainsi proposés les offres les plus adéquates. Les données offres plusieurs perspectives seulement plusieurs éléments freinent encore les acteurs de la santé.

Ils n’auront pourtant nul choix que de considérer cette révolution et devront repenser leurs modèles. Les institutions de santé auront comme défi de renforcer leur méthode d’accompagnement et leur service pour mieux accompagner les patients dans les changements de comportements, quant aux professionnels de l'assurance santé ils devront diversifier le périmètre de leurs offres, dans un secteur qui sera de plus en plus concurrentiel.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES