Actualités mutuelle

Mutuelle : comment prend-t-elle en charge l'hospitalisation ?

Publié par le

Avant de souscrire une mutuelle santé hospitalisation, il est quand même intéressant de connaitre ce que rembourse l’Assurance maladie et dans quelles conditions.

D’abord, il faut que le séjour médical se déroule dans un centre hospitalier public, une clinique privée conventionnée ou une clinique privée non conventionnée. Seulement, pour cette dernière le niveau de la prise en charge est différent. En effet, les cliniques privées non conventionnées pratiquent un tarif plus élevé et vous risquez de payer le prix fort à votre sortie.

Une fois admis à l’hôpital, vous êtes tenu d’adresser le billet d’hospitalisation à la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie). En cas d’incapacité du malade, l’hôpital le fait à sa place. À la sortie, un bulletin de sortie vous est remis. Il va servir notamment à la Sécu. Celle-ci couvre 80% du tarif conventionné, à l’exception de quelques cas particuliers (frais de séjour, honoraires chirurgicaux). Elle prend également en charge les soins prodigués avant ou après l’hospitalisation. Certaines circonstances peuvent toutefois faire bénéficier d’une prise en charge intégrale.

Les prestations non couvertes

le ticket modérateur : c’est le restant à payer après soustraction de la part de remboursement de la Sécurité sociale.

Le forfait hospitalier : c’est la somme à verser si le séjour à l’hôpital excède plus de 24 heures : il est de 18 euros par jour pour un hôpital ou une clinique et de 13,5 euros dans un centre psychiatrique. Vous êtes dispensé de ce forfait dans certains cas comme la grossesse ou l’accouchement.

Une bonne mutuelle santé dédiée à l’hospitalisation peut supporter ces frais supplémentaires à votre place.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES