Actualités mutuelle

Ce n'est pas gagné pour le secteur optionnel !

Publié par le
Alors que les négociations conventionnelles bloquent toujours sur la question du secteur optionnel (Relire Secteur optionnel : les mutuelles santé font de la résistance), les mutuelles santé, l’association UFC-Que choisir et le CISS refusent la mise en place de ce secteur intermédiaire.

Mutuelle et consommateurs unis contre le secteur optionnel


Les mutuelles à travers la Mutualité française et l’association de consommateurs UFC-Que choisir joignent leurs forces et leurs arguments contre la création d’un secteur optionnel. Dans un communiqué commun, les deux organismes émettent des alternatives.

Au programme, les mutuelles santé et l’association veulent revoir la rémunération des médecins. Pour cela, elles proposent  « un encadrement réel des dépassements d’honoraires » et une révision « de la rémunération des actes médicaux »
Objectif : associer tous les payeurs, qu’il s’agisse des patients, des complémentaires ou de l’Assurance Maladie.

Le CISS, contre également


De son côté, le collectif interassociatif sur la santé a également publié un communiqué le 2 février dernier affichant son refus de la mise en place du secteur optionnel, qu’il qualifie ironiquement de « secteur 3 qui ne dit pas son nom ».
Le collectif souligne qu’en ne fermant pas directement le secteur 2 « on ne met donc pas fin aux dépassements d’honoraires explosifs qui scandalisent nos concitoyens ».

Conséquences selon le CISS : « nous allons payer deux fois : une fois au grattage (avec le dépassement), une fois au tirage (avec nos cotisations d’Assurance maladie) »

Le CISS reproche surtout de ne pas supprimer le secteur 2 où les dépassements non plafonnés seront toujours autorisés. Le collectif prône ainsi une revalorisation régulière de la rémunération de l’acte des médecins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES