Actualités mutuelle

Comment améliorer la protection sociale des personnes les plus fragiles ?

Publié par le
Etudiants, chômeurs, travailleurs pauvres, ces personnes ont déjà du mal à joindre les deux bouts à la fin du mois, la couverture de santé passe ainsi souvent à la trappe en raison de son coût. Comment améliorer le couverture des plus démunis ? Le think tank Cartes sur table (orienté à gauche) fait deux propositions pour la protection sociale des étudiants et des personnes aux revenus fragiles. 

Santé : sensibiliser aux aides existantes


Les aides de protection sociale existent en France (CMU, CMU-C, ACS, etc.). Mais elles ont beau exister, elles ne règlent pas entièrement le problème de l’accès aux soins.

Entre ceux qui se trouvent dans un pallier (trop « riches » pour bénéficier des aides mais trop « pauvres » pour être couverts par une mutuelle santé) et ceux qui ne connaissent pas du tout l’existence de ces aides, il y a quelque chose à faire.

Cartes sur Table propose ainsi au gouvernement de mettre un coup d’accélération sur les actions de sensibilisation afin de promouvoir ces aides.

Zoom sur le problème des mutuelles étudiantes


Côté mutuelles (comparez-les ici) des étudiants, le groupe de réflexion Cartes sur Table propose une restructuration de leur gestion. Actuellement, à la fois Sécurité Sociale étudiante et mutuelle santé, les organismes de protection sociale dédiés aux étudiants ne sont pas optimisés.

Le think tank propose de rattacher la Sécurité Sociale étudiante au régime obligatoire de la Sécurité sociale. Les mutuelles santé n’auront plus qu’à gérer la part complémentaire, ce qui devrait avoir pour conséquence la distribution de formules de meilleure qualité en faveur des étudiants tout en étant moins coûteuse. 


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES