Actualités mutuelle

Complémentaire santé : 400 000 bénéficiaires n'utilisent pas l'ACS

Publié par le

Mutuelle santé : 400 000 bénéficiaires n'utilisent pas l'ACS

D’après le rapport annuel du Fonds CMU, près de 400 000 personnes éligibles à l’Aide à la complémentaire santé (ACS) n’en profitent pas. Soit un taux de non-recours de 60 %. Preuve que cette aide reste encore méconnue.

Un taux de non-recours de 60 %

L’AC encore trop méconnue. Destinée à aider les personnes aux revenus modestes à souscrire une mutuelle santé, l’ACS est encore trop peu utilisé. Selon le rapport annuel du Fonds CMU, près de 400 000 personnes éligibles à cette aide à la complémentaire santé n’en profitent pas. Soit 60 % des personnes potentiellement bénéficiaires. « Ce qui signifie que 6 personnes sur 10 qui pourraient en bénéficier, ne font même pas la démarche », déplore Patrick Ratta, directeur du développement à l’Union nationale mutualiste interprofessionnelle (UNMI).

Etendre la CMU-C aux personnes éligibles à l’ACS

Pour Patrick Ratta, le constat est terrible : « Si l’ACS est indispensable pour favoriser l’accès aux soins des foyers modestes, force est de constater que ce dispositif n’a pas rencontré le succès escompté ». Pour rappel, pour bénéficier de l’Aide à la complémentaire santé, les revenus doivent être compris    entre 730 et 990 € par mois environ pour une personne seule. Autre critère : ces revenus doivent être supérieurs au plafond exigé pour bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Distribuée sous forme de chèque, cette aide varie en fonction de l’âge des bénéficiaires. A 100 € pour les moins de 16 ans, elle s’élève à 550 € pour les plus de 60 ans. Ce dispositif devrait toutefois être modifié en 2019. Le projet de budget 2019 de la Sécurité sociale (PLFSS) prévoit en effet d’étendre la CMU-C  aux personnes éligibles à l’ACS.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES