Actualités mutuelle

Attention au démarchage abusif pour les mutuelles

Publié par le

La CLCV, une association qui défend les droits des consommateurs, relaie des informations qui devrait non seulement attirer l’attention du public mais aussi celle des concernés. Il s’agit de démarchages téléphoniques abusifs « invitant » les prospectés à souscrire une complémentaire santé.

Démarchage « sauvage »

La CLCV pointe du doigt une pratique particulièrement abusive. Les prospecteurs proposent des contrats d’assurance et force littéralement la main des personnes appelées. Ils se montrent très insistants et ne tarissent pas d’arguments pour que ces dernières acceptent de signer un contrat entrant en vigueur à la fin de l’assurance en cours. Celui-ci prend souvent effet en 2015. A souligner que les démarcheurs ne se contentent pas d’un accord verbal. Ils vont jusqu’à « exiger » les coordonnées bancaires. Un certain montant sera ensuite débuté du compte.

Face à ce phénomène, les particuliers doivent adopter une bonne habitude : ne jamais révéler le RIB ou encore les détails de la carte bancaire via un appel téléphonique.

Quels sont les droits des consommateurs ?

Trop souvent, les consommateurs ignorent leurs droits. Pourtant ils sont protégés par le Code de la consommation. La CLCV met notamment l’accent sur les articles L121-19 et L121-20. Ces derniers stipulent respectivement qu’un exemplaire écrit du contrat (ou tout autre support durable) doit être entre les mains du souscripteur et que ce dernier dispose d’un délai de 7 jours pour se rétracter à partir de la date d’acceptation du contrat en question.

En définitive, la vigilance est de mise. En outre, il faut tenir bon face aux « harcèlements » de certains démarcheurs, la règle d’or étant de ne jamais dévoiler les informations bancaires.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES