Actualités mutuelle

Plus d'égalité dans la fonction publique !

Publié par le

Le 11 janvier dernier, l’ANI (Accord National Interprofessionnel) a prévu d’étendre la couverture complémentaire concernant les frais de santé pour les employés qui ne sont pas couverts d’un contrat collectif. Cette nouvelle décision a beaucoup touché les mutuelles de la fonction publique si bien que celles-ci revendiquent un dispositif adapté. Décryptage.

Pourquoi les mutuelles de fonctionnaires se plaignent-elles ?

La MFP (Mutualité de la fonction publique), qui rassemble trois fonctions publiques et 21 mutuelles, estime que si le dispositif qui a été signé par les partenaires sociaux marquerait une bonne étape pour les salariés qui travaillent dans le secteur privé, cela pourrait, en revanche aggraver les inégalités sociales entre les catégories de population.

En effet, contrairement aux salariés du secteur privé qui obtiennent des dispositifs d’aides, les fonctionnaires ne bénéficient d’aucun dispositif équivalent. Elle déclare également que le taux de protection sociale complémentaire n’est que 3 % de la cotisation santé des agents de l’employeur.

Les solutions pour éviter les inégalités

La MFP, qui met en valeur la situation des chômeurs, des retraités, des étudiants, des salariés dans le domaine de l’économie solidaire et sociale, déclare que « seule la mise en œuvre d’un fonds de mutualisation rassemblant l’ensemble des aides publiques et/ou d’une déductibilité fiscale permettrait de faire baisser cet écart de traitement ».

En ce qui concerne les mutuelles de la fonction publique territoriale qui sont fédérées dans l’association Uni-ter, elles proposent aux pouvoirs publics d’élargir leur objectif qui consiste à généraliser la complémentaire santé afin que toutes les catégories de personnes, telles que les retraités, les étudiants ou les fonctionnaires, qui ne font pas partie des dispositifs d’incitation fiscale envisagés ou existants, surtout par le biais des exonérations fiscales des cotisations, soient considérées pour éviter l’inégalité au niveau de la complémentaire santé.

L’avis de Mutuelle-land : la MFP ou Mutualité fonction publique insiste très fort sur la considération des salariés du secteur public pour ne pas faire régner l’inégalité entre ceux du secteur privé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES