Actualités mutuelle

CPAM, RSI et SNFC : victimes d'un escroc

Publié par le

L’escroquerie au niveau de la caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM), du régime social des indépendants (RSI) et de la mutuelle de la SNCF a défrayé la chronique. La somme qui aurait été volé s’élève à 208 000 euros.

L’arnaque au rendez-vous

L’univers de la santé des cibles privilégiées des arnaqueurs. Et là où le bât blesse, c’est que ces derniers ne viennent pas bien souvent de l’extérieur, mais de l’intérieur des mutuelles ou des organismes de santé. Effectivement, le cas de la caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM), du régime social des indépendants (RSI), de la mutuelle de la SNCF, victimes d’escroquerie équivalant à un montant de 208 000 euros montre combien l’arnaqueur faisait partie de la famille.

Il s’agit d’un  gérant d’une société d’ambulances de l’agglomération rouennaise (Seine-Maritime)  qui serait à l’origine de l’escroquerie. L’arnaqueur présumé aurait dû transformer le mode de transport ordonné par un médecin, soit un véhicule sanitaire léger (VSL), en transport allongé par ambulance, beaucoup plus coûteux. Il aurait aussi fait la multiplication des transports en se servant  d’anciennes prescriptions subtilement  modifiées. Mis en examen pour escroquerie, l’homme a été placé en garde à vue.

Les mutuelles : des acteurs incontournables pour l’amélioration du système de santé en France

L’escroquerie de haut niveau auprès de la CPAM, du RSI et de la mutuelle de la SNCF a, certes, retenu l’attention de nombreux Français. Mais il faut également noter que ces mutuelles, comme tant d’autres, ne sont pas seulement connues que pour les nouvelles qui remuent les journaux.

En effet, grâce aux diverses prestations qu’elles proposent, les mutuelles en France attirent de plus en plus la convoitise d’un grand nombre de particuliers désirant avoir un appui financier fiable pour leur dépense de santé. D’après une publication de l’Institut de Recherche et de Documentation en Economie de la Santé, près de 92,8 % des Français disposent d’une mutuelle santé en 2007 et près de 59 % des assurés jouissent d’une mutuelle. Actuellement, on peut noter l’existence de plusieurs mutuelles santé en France et on peut dire que cet accroissement ne facilite pas la tâche aux nouveaux adhérents souhaitant trouver la meilleure protection.

L’escroquerie au niveau des mutuelles n’est pas une raison pour rompre ou ne pas disposer d’une affiliation. Ainsi afin de  trouver la bonne mutuelle santé qui propose des garanties satisfaisantes au meilleur prix, on doit recourir à un comparateur de mutuelles. C’est un outil facile à utiliser qui est gratuit et sans aucun engagement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES