Actualités mutuelle

De nouveaux médicaments inquiètent, après le Mediator

Publié par le , Mis à jour le 21/01/2011 à 17:24

Des médicaments jugés parfois mortels

La revue médicale indépendante Prescrire a demandé le retrait du marché du buflomédiljugé "sans intérêt thérapeutique" et pouvant entraîner "des effets indésirables neurologiques et cardiaques, parfois mortels".

Cette revue avait déjà alerté dans l'affaire du Mediator. C'est aujourd'hui au tour d'un autre produit "commercialisé depuis plus de 20 ans en France" : le buflomédil. Utilisé pour des manifestations douloureuses de l'artérite au cours de la marche. Ce médicament aurait des effets parfois mortels, et ce en cas de doses élevées ou inadaptées à l'insuffisance rénale. La revue a donc demandé de le retirer du marché.

Confiance des experts vis-à-vis de cette revue

Le Professeur Philippe Even, président de l'Institut Necker, a expliqué que "depuis 20 ans" qu'il suivait "la revue Prescrire " cette dernière ne s'était jamais trompée ! Leur argumentaire s'appuie sur des études sérieuses comme ce compte rendu de l'Agence française du médicament (Afssaps) mettant en avant plusieurs cas mortels, notifiés entre 2007 et 2009.

Deux autres médicaments sont également pointés du doigt : le nimésulide, un anti-inflammatoire qui serait encore commercialisé malgré des hépatites graves", et la vinflunine : anticancéreux utilisé pour certains cancers avancés de la vessie et qui présente "une balance bénéfices-risques défavorable".

Comparez et trouver la mutuelle santé qui vous remboursera toutes vos dépenses de santé !


Article rédigé par Cécile Phlippoteau

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES