Actualités mutuelle

Déremboursement des médicaments : La liste s'allonge

Publié par le , Mis à jour le 25/09/2014 à 17:36

Un service médical jugé insuffisant

Le gouvernement français a récemment annoncé le déremboursement intégral de 126 nouveaux médicaments dont l'efficacité s'est trouvée contestée. Selon la Haute Autorité de santé (HAS), le service médical rendu par cette centaine de produits serait insuffisant. De fait, ils ne sont dorénavant plus remboursés par la Sécurité sociale.

Déremboursés mais toujours en vente

Toutefois, à la différence des 77 médicaments et 12 classes thérapeutiques récemment placés sous surveillance par l'Agence de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), ces produits ne présentent a priori aucun risque pour la santé.

Parmi les médicaments listés, mentionnons le Tanakan du laboratoire français Ipsen. Ce produit dont la fabrication impose l'utilisation de molécules figurant parmi la trentaine considérée comme inefficace est utilisé pour le traitement des troubles de la mémoire chez les personnes âgées. Jusqu'à son déremboursement, il coûtait près de 30 millions d'euros chaque année à l'assurance-maladie.

D'ailleurs, ce n'est pas la première fois que ce médicament fait l'objet d'un déremboursement. Depuis l'an dernier, il n'était plus remboursé qu'à hauteur de 15% par la Sécurité sociale. Toutefois, de nombreuses mutuelles prenaient en charge la différence. De fait, l'économie réalisée par les finances publiques françaises grâce à son déremboursement sera tout à fait limitée.

Autres médicaments au « service médical rendu insuffisant », des décontractants musculaires (tétrazépam) et des antivertigineux (piracétam).

D'un simple clic, dégottez la meilleure mutuelle santé du marché.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES