Actualités mutuelle

Belgique : les mutuelles vont-elles être réformées ? - Mutuelle-land.com

Publié par le

Les mutuelles santé belges ont la capacité de faire des économies dans les affaires administratives. Selon Daniel Bacquelaine, chef de groupe MR à la Chambre de Commerce, les budgets en matière de soins de santé des mutuelles doivent être redirigés. 

Le constat du médecin

Pour le médecin, Daniel Bacquelaine, les budgets des mutuelles belges doivent se focaliser sur deux importants critères : le vieillissement de la population belge et l’innovation en matière de technologies.

Pour lui, il faut réformer le système administratif des mutuelles. En effet, le budget administratif des mutuelles santé avoisinait en 2010  avec tout le budget national pour la médecine générale, la somme de 1,3 milliard d’euro. Pour faire diminuer ce budget, il faut que les mutuelles entrent dans l’innovation technologique. En utilisant plus de données informatisées et non sur papier, les mutuelles pourront économiser 20 % de leur budget actuel. De plus, si les données sont informatisées, le temps de travail pour le traitement de données sera réduit et il y aura une économie de temps. L’utilisation du papier dans l’administration des mutuelles belges est le premier facteur qui alourdit le budget annuel de ces derniers. Si cet objectif  est atteint, 80 % du budget annuel pourra être réorientés vers les  frais du personnel.  

Utiliser les 20 % du budget

Les 200 millions d’euros d’économies doivent être utilisés afin de compléter les informations données aux patients sur les nouvelles offres ou sur les offres que les patients ont déjà choisies. Il sera également possible de diminuer le taux de remplacement du personnel actif des mutuelles.

En gros, le budget des mutuelles santé devra être rééquilibré. Ce ne sont pour lors que des projets économiques. La concrétisation doit encore être débattue avec les mutuelles en question.

En France aussi, l’e-santé semble être le meilleur moyen pour minimiser le déficit de l’Assurance maladie. En effet, elle permettrait d’économiser les déplacements du patient ainsi que toute autre activité. Même si beaucoup prévoit déjà un double de ce déficit dans 6 ans, l’e-santé pourrait l’amortir 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES