Actualités mutuelle

François Hollande, sauveur des mutuelles ?

Publié par le , Mis à jour le 11/05/2012 à 17:19
1 réaction Note
Ça y est François Hollande est président, il est donc temps de s’interroger sur ses futures actions. Alors que l’univers des mutuelles avait été mis à mal sous le mandat de Nicolas Sarkozy, le nouveau président de la République va tenter de « rééquilibrer » les décisions prises par le gouvernement de droite. 

Que va devenir la taxe sur les mutuelles santé ?


Seuls les contrats santé non « solidaires et responsables » étaient taxés à hauteur de 7 %. Austérité oblige, le gouvernement de Nicolas Sarkozy s’est tourné vers les mutuelles santé dites « solidaires et responsables » qui échappaient alors à cette taxe spéciale. 

Début 2011, ces contrats étaient taxés à hauteur de 3,5 %, puis ont vu doubler cette taxe en cours d’année, passant ainsi à 7%. Taxe à laquelle il faut rajouter la contribution CMU, alourdissant ces contrats à hauteur de 13,27 %. Les contrats non responsables ont quant à eux subi une augmentation de la taxe de 2 % passant ainsi à 9%.

Conséquences : tollé général. Les politiciens de gauche comme la Mutualité française (gérant 600 mutuelles) se sont alors opposés à cette « injustice » sociale. Une injustice également perçue par Hollande qui compte revoir la « distribution » de cette taxe. Globalement, le nouveau président libèrerait (en partie ?) les contrats dits responsables de la taxe, pour la répercuter davantage sur les contrats non responsables.

Il y ajoute une condition : que les contrats « détaxés » répercutent cet allègement sur les cotisations des assurés. 

La question des réseaux de soins


Autre épineux problème rencontré par l’univers mutualiste : celui des réseaux de soins. Contrairement à une assurance santé, une mutuelle ne peut pas créer de réseaux de soins afin de proposer des tarifs négociés et plus intéressants à ses assurés. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à relire notre article Loi HPST : pas de réseaux de soins pour les mutuelles 

L’arrivée de François Hollande à la présidence ouvre une brèche quant à la possibilité d’instaurer des réseaux de soins pour les mutuelles santé. Selon le président de la Mutualité française, les réseaux de soins sont une solution efficace pour permettre aux assurés de bénéficier de meilleurs remboursements. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
La création de réseaux de soins pourrait être coûteuse non ? Il me semble en plus avoir lu que François Hollande compte couvrir à 100 % les dépenses dûes à la perte d'autonomie, ça risque créer une augmentation des impôts, bizarre sachant qu'il veut améliorer le pouvoir d'achat des Français :/ 

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES