Actualités mutuelle

Hospitalisation : quelle prise en charge par les mutuelles ?

Publié par le
2 réactions Note

L’assurance maladie offre une couverture assez satisfaisante en cas d’hospitalisation au sein d’un hôpital public. Les choses sont tout autre si le patient à été admis dans une clinique privée.

La prise en charge des frais de séjour

Avant toute chose, il vous faut savoir que si vous  êtes hospitalisé dans un hôpital public ou privé et si l’établissement est en accord avec la Sécu, l’assurance maladie indemnise le patient à hauteur de 80%  des frais. C’est la mutuelle santé qui prendra en charge le reste à charge.

Si l’hospitalisation implique un accouchement, une affection de longue durée ou si elle dure plus de 30 jours, l’assurance maladie prend en charge 100% des frais.

La prise en charge des frais de confort

L’indemnisation ne comprend pas la chambre puisque généralement, le patient devra le partager avec d’autres patients. Ainsi, dans le cas où vous souhaitiez améliorer le confort de votre chambre (chambre unique), les frais supplémentaires resteront à votre charge. La mutuelle peut participer néanmoins à ce confort. La prise en charge dépendra alors de ce qui a été convenu dans les termes du contrat d’assurance.

Essayez de voir comment sont pris en charge les frais de confort avant de souscrire votre mutuelle, ce pourrait être un bon élément de choix.

Les charges du patient

Seul le forfait hospitalier reste à la charge du patient. Il commence à le payer pour tout séjour excédant les 24h. Généralement le forfait hospitalier est fixé à 18€ par jour.

 

Pour trouver une bonne mutuelle santé capable de vous prendre en charge en cas d’hospitalisation, comparez les offres sur Internet.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS

bjr j ai été hospitalisé 5 jours je voudrais savoir s il etait possible de souscrire une mutuelle et anticipé la date afin que ces 5 jours me soit pris en charge merci tel 06 83 75 28 91

Mutuelle-land.com, le comparateur de mutuelles

Bonjour,


C'est impossible d'anticiper une date de souscription, puisque c'est cette date qui détermine justement la durée de votre contrat. De plus, anticiper ne sert à rien, sachant qu'il peut y avoir des délais de carence importants (suivant les mutuelles).

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES