Actualités mutuelle

L'assurtech Alan lève 50 millions d'euros

Publié par le , Mis à jour le 25/04/2020 à 13:21

Une levée de fonds pour Alan

L’assurtech Alan vient de réaliser un nouveau tour de table de 50 millions d’euros. Une levée de fonds qui a pour objectif de lancer des nouveaux services de santé et se développer à l’International. En cette période de Covid-19, Cédric O a salué cette bonne nouvelle pour la mutuelle santé. 

125 millions d'investissement depuis la création de l'assurtech

L’assurtech Alan, spécialisée dans l’assurance santé vient de faire un tour de table de 50 millions d’euros. Une levée de fonds réalisée auprès de Tamasek, un fonds souverain singapourien et auprès d’actionnaires historiques dont Index Ventures. Depuis le début de sa création, la jeune pousse a réussi à lever 125 millions d’euros d’investissement. En février 2019, Alan avait déjà réussi à boucler un tour de table de 40 millions d’euros. 

Cette nouvelle a été saluée par Cédric O, le secrétaire d’Etat chargé du numérique : « Alan annonce une levée de fonds de 50 millions d’euros et continuera de recruter cette année. En ces temps difficiles, la France continue à innover, en particulier dans la santé » écrit-il dans un tweet. 

Dans un communiqué, Alan explique que cette levée de fonds « permettra de lancer de nouveaux services de santé, de se développer à l’international et de participer à la construction d’un système de santé simple, juste et accessible à tous ». 

Alan a d’ores et déjà lancé plusieurs initiatives : 

  • Simplifier l’accès à l’information et au suivi des soins via l’application Alan

  • Gérer plus rapidement les remboursements

  • Offrir aux clients un accès rapide aux soins par le biais de la téléconsultation

  • Le développement d’un carnet d’adresse pour les assurés

Un programme contre le Covid-19

Alors que la France continue de se battre contre le Covid-19, Alan a décidé de mettre en place « coup de pouce ». Il s’agit d’un programme totalement gratuit et ouvert à tous qui offre des informations sur le virus. Des informations sur la pandémie, sur les tests ou encore sur les services de télémédecine. 

D’ailleurs, Alan a décidé de s’associer avec la plateforme de téléconsultation « Livi ». Une consultation 2.0 qui a été considérablement assouplie par le ministre de la santé. En effet, avant la propagation du virus sur le territoire, un patient qui voulait utiliser la téléconsultation devait respecter le parcours de soins et avoir vu le médecin dans les 12 derniers mois avant le rendez-vous. 

Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de respecter le parcours de soins et d’avoir vu un médecin dans les derniers mois. 

La société Alan a vu le jour en 2016. L’année ou a été rendu obligatoire la mutuelle santé pour les salariés. Plus de 76.000 membres et quasiment 5.000 entreprises ont déjà de souscrire un contrat santé auprès de cette mutuelle. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES