Actualités mutuelle

L'hypertension sévère n'est plus une ALD

Publié par le , Mis à jour le 25/11/2014 à 14:19
Publié au Journal Officiel du 24 juin 2011 et applicable dans la foulée, un nouveau décret a retiré l’hypertension artérielle sévère (HTA) de la catégorie des affections de longue durée ou ALD. Résultat ? Désormais, cette maladie ne sera plus prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Explications.
 
L’obligation de souscrire une mutuelle ?
Reléguée au rang de simple facteur de risque cardiovasculaire - elle n’est plus considérée comme une maladie à part entière - l’HTA sévère n’ouvre plus droit à une prise en charge à 100 %. Conséquence logique, une large part des frais de remboursement se trouve transférée aux acteurs de la mutuelle santé ou aux patients s’il apparaît qu’ils ne disposent d’aucune mutuelle.
Pour les associations et spécialistes de cardiologie, cette décision « relève d’une pure logique financière, qui, en premier lieu, interdira aux patients de bénéficier de l’exonération du ticket modérateur pour les soins liés au traitement de cette affection ». Plus loin, ils annoncent que les « conséquences seront lourdes pour la santé de la population française » avec un nombre croissant d’hypertendus non soignés ! 
 
11 millions de Français concernés
Car, d’après les cardiologues, l’HTA sévère peut être à l’origine de complications cardiovasculaires graves et handicapantes. C’est ce qui permet d’affirmer qu’il ne s’agit pas d’un simple facteur de risque mais d’une maladie bien réelle.
Quelques chiffres pour témoigner de cette réalité de l’HTA
• elle touche plus de 11 millions de Français
• 4,2 millions d’entre eux se trouvent en ALD
• chaque année, elle est l’une des causes majeures d’accidents cardiovasculaires avec 100 000 infarctus, 150 000 accidents vasculaires cérébraux et 147 000 décès
• avant même que ce décret ne produise véritablement ses effets, l’on estime déjà que près de 50 % des personnes hypertendues sont mal contrôlées
D’après L’Alliance du Cœur, ce retrait de l’HTA de la catégorie des ALD va permettre à la CNAMTS de réaliser une économie de 4,4 M d’euros. Seule consolation, ce tour de passe-passe ne devrait pas avoir d’effet sur les exonérations en cours jusqu’au terme de leur durée de validité.
 
Face aux déremboursements, n’hésitez plus ! Trouvez la formule qu’il vous faut en utilisant le comparateur de mutuelles Mutuelle-land.com ! C’est simple, gratuit et sans le moindre engagement ! L’essayer, c’est l’adopter !
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES