Actualités mutuelle

Zoom sur l'hypocondrie

Publié par le

L’hypocondrie est une maladie bien réelle à ne pas négliger. Les sujets qui en souffrent pensent vraiment être malades tout en étant en parfaite santé. Ils sont littéralement obsédés par cette éventualité qu’ils peuvent sombrer dans l’angoisse. 

Comprendre l’hypocondrie

Les individus sujets à ce trouble sont persuadés qu’ils souffrent d’une maladie. Généralement, ils évoquent une pathologie grave comme le cancer. Pour étayer cette affirmation, ils se basent sur des symptômes imaginaires ou alors exagèrent les moindres signes (une petite toux, un éternuement, une rougeur, une petite douleur…). A force de penser qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec leur santé, ils finissent par en être effectivement « malades ».

Cette maladie qui peut toucher tout le monde, hommes ou femmes, peut survenir à la suite d’un traumatisme émotionnel ou une maladie grave. Il s’agit le plus souvent d’une appréhension que l’événement choquant ne se répète. Lorsqu’un médecin rassure le patient par rapport à sa bonne santé, ce dernier n’en est pas rassuré. Au lieu de rentrer chez lui confiant, il se précipite vers un autre praticien.

Les conséquences de l’hypocondrie

Les répercussions de cette maladie se font ressentir sur plusieurs plans. Sur le plan personnel, le patient se sent rejeté. La vie familiale, sociale et professionnelle est inévitablement affectée. Au travail, l’hypocondriaque est souvent absent car il consulte régulièrement. A cela s’ajoute la consommation excessive de médicaments sans compter les analyses et autres actes médicaux. Au final, tout ceci revient cher à l’Assurance Maladie.

D’ailleurs, une recherche récente affirme que 13 % des Français craignent la maladie bien qu’ils soient en parfaite santé : ils seraient tous hypocondriaques.

Aujourd’hui, près de dizaine de millions personnes résidant en France sont touchés par l’hypocondrie que beaucoup considèrent comme étant le « fléau du siècle ».

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES