Actualités mutuelle

La règlementation française freine la progression de la télémédecine

Publié par le

La télémédecine est une pratique légale en France, seulement, elle est régie par des règlementations contraignantes qui empêchent son développement.

Les règlementations de la télémédecine

Les organismes publics font en sorte de protéger les données personnelles des patients et de protéger les intérêts des médecins. En France, elle est régie par une loi très stricte dont le décret d’application a été voté en 2010 : la loi stipule que pour pouvoir faire des téléconsultations, les acteurs concernés doivent obtenir l’autorisation de l’Agence régionale de santé de la zone où ils sont implantés.

Ces règlementations contiennent le boom de la télémédecine. Pourtant selon les récentes données, le secteur enregistre une forte progression. En effet, selon Harry Wang, directeur de la division recherche sur la santé de la société de conseil Parks Associates, « le nombre de téléconsultations docteurs-patients devrait passer de 5,7 millions en 2014 à plus de 16 millions en 2015 » et pourrait même dépasser « les 130 millions en 2018 ».

Les Français et la télémédecine

Un sondage réalisé par BVA en 2013 a révélé que plus de 80 % des Français sont favorables à la télémédecine. Il en est même sorti que les 78 % des plus de 65 ans sont prêts à échanger des données virtuelles à leur médecin pour prendre soin de leur santé.

L’étude révèle également que 85 % des sondés sont favorables au dossier médical personnel qui permet de regrouper les données médicales des patients dans un dossier électronique. Ce dossier a été mis en place en 2004 et a du mal à se mettre en place. La ministre de la Santé Marisol Touraine s’est engagée à relancer ce projet.

Avec de telles données, il est donc facile de prévoir l’avenir de la télémédecine !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES