Actualités mutuelle

La santé des bénéficiaires de la CMU-C

Publié par le , Mis à jour le 03/04/2012 à 16:55
Selon une étude publiée début mars par l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes), les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) seraient en moins bonne santé que les autres assurés, déclarant plus de pathologies.

Plus de pathologies déclarées pour les bénéficiaires de la CMU-C


Qui dit CMU-C dit personne démunie. Cette prestation sociale est proposée aux personnes n’ayant que très peu de ressources et n’étant pas inscrites à la Sécurité Sociale. La CMU-C permet une couverture sociale ainsi que des remboursements au même titre qu’une mutuelle santé


Les résultats de l’enquête mettent en exergue des pathologies plus nombreuses pour cette partie de la population. Les bénéficiaires de la CMU-C déclarent ainsi jusqu’à deux fois plus de dépressions et de cas de diabète que les autres assurés. 

Globalement, ces personnes s’estiment en moins bonne santé que les autres assurés. 
En outre, les bénéficiaires de la CMU-C déclarent consulter moins souvent les spécialistes mais plus régulièrement leur généraliste.

La question du renoncement aux soins


Alors que la création de la prestation CMU-C devait servir à améliorer l’accès aux soins des personnes les plus démunies, l’on constate une véritable amélioration. 

Toutefois, il semblerait qu’il reste encore quelques efforts à réaliser. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, lorsque l’on sait que pour l’optique et le dentaire, les personnes bénéficiant de la CMU-C sont moins équipées. 

L’enquête « Les bénéficiaires de la CMUC déclarent plus de pathologies que le reste de la population » a été réalisée sur les données de l’enquête santé protection sociale 2006/2008 ainsi que sur le ressenti des personnes interrogées. (mutualite.fr)

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES