Actualités mutuelle

Zoom sur la santé estudiantine en France

Publié par le

Un nombre grandissant des étudiants commencent à préférer l’automédication au lieu de se faire soigner et ce, à cause de manque d’argent. Ainsi des étudiants se trouvent-ils en difficulté dans la poursuite de leurs études en toute sérénité.

Le coût de la santé devient de plus en plus cher pour les étudiants

Etant données les statistiques, force est de constater que nombreux sont les étudiants qui renoncent à se faire soigner et optent pour l’automédication.  Selon une quête menée par Emervia, près de la moitié d'entre eux (47 %) pratiquent l'automédication 17,4 % des étudiants déclarent ne pas avoir un accès à des soins les six derniers mois à cause des raisons financières. Il s’agit en effet d’un chiffre en augmentation de 2,4 points par rapport à 2011. Plus précisément, ce sont les femmes qui renoncent plus aux soins que les hommes 21,6 % contre 12 %. En ce qui concerne la maladie,  seulement 53,1 % des étudiants consultent un médecin traitant contre 56,9 % en 2011. Près de la moitié d'entre eux (47 %) s’autorisent l'automédication et un peu plus d'un tiers (33,1 %) se servent des médicaments donnés par un proche. Moins d'une étudiante sur deux (48 %)  voit un gynécologue en 2013, alors qu'elles étaient 52,1 % en 2011. Là il s’agit d’un recul inquiétant.

Comment économiser alors quand on est étudiant ?

Renoncer aux soins faute de moyens financiers n’est pas la meilleure solution même pour un étudiant disposant d’un budget restreint. Certes, avec les prix de la cantine et les loyers, les dépenses de soins peuvent constituer un lourd fardeau financier. Cependant, une bonne mutuelle étudiante pourra être la solution pour soulager le portefeuille de l’étudiant. Celle-ci va prendre en charge une partie des dépenses financières engagées par l’étudiant moyennant des cotisations annuelles. À noter toutefois que puisqu’il est question d’économiser, le mieux est d’opter pour une mutuelle étudiante pas chère. Pour réduire ses dépenses de soins, l’étudiant peut aussi ne mettre l’accent que sur les soins dont il a toujours besoin avec sa mutuelle. Par exemple, une mutuelle optique ou une mutuelle dentaire peut lui être plus nécessaire qu’une mutuelle qui prendra en charge les cures d’amincissement. Enfin, pour trouver une bonne mutuelle, un comparateur de mutuelles est incontournable pour tout étudiant voulant économiser un peu.

La situation des étudiants en matière d’accès aux soins est très alarmante, car tout le monde sait qu’un étudiant ne peut pas étudier en toute tranquillité sans être assuré. Il faut toujours noter qu’il existe toujours une mutuelle pas chère qui correspond aux besoins de l’étudiant.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES