Actualités mutuelle

Le Mediator risque de coûter trop cher à l'Etat

Publié par le , Mis à jour le 07/06/2011 à 16:13
C’était pourtant une décision pleine de bon sens : puisque Servier semble prendre un malin plaisir à traîner pour verser les indemnisations aux victimes du Mediator, Xavier Bertrand avait proposé de lui faire une avance aux frais de l’Etat. Mais la commission des affaires sociales et des finances a rejeté la plupart des propositions pour les victimes. 

Santé : l’Etat veut limiter les frais


Les propositions d’indemnisation pour les victimes faites par les députés ont pratiquement toutes été rejetées. La raison ? « Irrecevabilité financière ». En gros, ces solutions sont beaucoup trop chères pour l’Etat. Et pendant ce temps, les victimes, elles, attendent toujours.
Afin de limiter les frais, seules les victimes dont le préjudice causé par le traitement est le plus visible pourront demander réparation auprès de l’ONIAM. L’association des accidentés de la vie ne voit presque pas de différence avec les premières propositions (jugées indécentes) de Servier.

Des victimes mal considérées


L’argument financier semble mal venu, étant données les circonstances. Qui sont les véritables victimes ? Il convient de se poser les bonnes questions. Au nom de l’argent, est-il normal de mal considérer certains patients ayant consommé le Mediator, quelque en soit la raison ? L’Etat s’etait proposé pour faire une avance à Servier, ce n’est plus le moment de reculer et assumer cette décision.

Optez pour une mutuelle santé qui prendra en charge tous vos frais de médicaments en comparant gratuitement les offres sur Mutuelle-land.com !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES