Actualités mutuelle

Les complémentaires santé au comportement : comment ça marche ?

Publié par le , Mis à jour le 13/02/2017 à 16:28

Faire du sport pour obtenir des cadeaux et une meilleure santé ?

Dès 2017, les assureurs et groupes mutualistes proposeront des assurances « au comportement ». Un peu comme en auto, avec le « pay how you drive », en santé, les assureurs moduleront les tarifs en fonction de l’hygiène de vie de leurs clients.

L’assurance au comportement : ça débarque bientôt en France

Alors que les États-Unis expérimentent d’ores et déjà le phénomène avec le bracelet FitBit, que Generali en Allemagne, au Royaume-Uni, en Australie et en Afrique du Sud propose le programme d'assurance santé Vitality, le phénomène assurance au comportement débarquera en France d’ici 2017 pour la santé.

Le principe consiste pour les assurés à suivre un programme de remise en forme ou tout simplement à prendre soin de lui (hygiène alimentaire, sport, etc.) en contrepartie de réductions tarifaires ou de bons de réduction auprès de partenaires. Un développement du secteur de l’assurance santé grâce à l’émergence des objets connectés.

Quelle offre en France à partir de janvier 2017 ?

Generali souhaite lancer le programme Vitality, uniquement via les mutuelles d’entreprises. Les sociétés ne seront pas contraintes de proposer ce programme à leurs salariés.

Les salariés qui le souhaiteront pourront activer l’option dans un objectif de prévention et de bien-être. En fonction des individus, des objectifs individuels sont mis en place contre la remise de bons points. En fonction du niveau de points, l’assuré recevra des bons de réductions valables auprès de partenaires, mais pas d’incidence tarifaire, précise l’assureur. Ce dernier se justifie par le fait que les salariés doivent tous bénéficier du même tarif de mutuelle santé au sein de l’entreprise.  

Generali affirme que cette demande émane souvent des entreprises qui souhaitent améliorer le bien-être de leurs salariés.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES