Actualités mutuelle

Zoom sur la question des contrats responsables

Publié par le

Presque tous les acteurs dans le domaine de la santé réagissent au sujet des contrats responsables. Si d’autres l’accueillent à bras ouverts, d’autres y voient des risques majeurs. Dernièrement, ce sont les courtiers qui se sont exprimés.

Une loi qui affecte tout le monde

Les courtiers trouvent les contrats responsables assez contrariants. Une fois le décret validé, la Chambre syndicales des courtiers d’assurance, a donc feuilleté le contenu. Cette dernière a donc trouvé que quelques points énoncés étaient inadéquats. Ce sont surtout les médecines de ville, les soins optiques qui sont les plus affectés.

Bon nombre de foyers verront donc leurs dépenses de santé augmenter avec ces contrats responsables puisque les entreprises devront revoir leur prise en charge en haussant le reste à charge. Le fait est que la possibilité de choisir est devenue très restreinte pour les entreprises. Elles devraient opter pour une hausse puisqu’avec une surcomplémentaire santé, elles verront leur dépense s’alourdir.

Le représentant de la CSCA a donc fait savoir que ce seront tous les Français qui seront affectés par ce projet de loi alors qu’il ne touche que 5 %. Les 95 % verront donc revoir leur couverture santé.

Controverse ici et là

La ministre Marisol Touraine veut remédier à cette situation. D’après elle, les complémentaires santé devaient se lancer dans une démarche de responsabilité. Elle a même affirmé qu’il existe des complémentaires « trop » généreuses qui, à force de vouloir étendre les garanties, passent à des honoraires à prix exorbitant. Etienne Caniard, président de la Mutualité française, a même proposé une solution pour y remédier. En effet, il conseille donc de limiter les dépassements d’honoraires à 100 % du tarif conventionné par la Sécu. À cet effet, la ministre a considéré cette proposition de réforme alors que le Centre technique des institutions de prévoyance s’y oppose formellement.

Face à ces réformes, ce sont surtout les Français qui devront revoir leur contrat et leur budget. Il est maintenant clair que les Français vont bientôt considérer la surcomplémentaire santé, toutefois il leur est tout de même conseillé de souscrire une bonne mutuelle qui pourrait rembourser les restes à charge si les entreprises venaient à agir. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES