Actualités mutuelle

Les détails de la réforme du système de pharmacovigilance

Publié par le , Mis à jour le 23/06/2011 à 14:49
« Le Mediator n'a été correctement évalué ni lors de sa mise sur le marché, ni pendant les trente-trois ans où il a été commercialisé, ni lorsqu'il a été prescrit en dehors de ses indications » rappelle le député socialiste Gérard Bapt. C’est sur ce triste constat que le système de surveillance des médicaments va être complètement restructuré. Au programme, surveillance accrue et transparence.

Santé : avant la mise sur le marché


Et c’est la procédure entière qu’il faut remanier. Le gouvernement s’attaquera donc dans un premier temps à l’autorisation de mise sur le marché (AMM). Avec davantage de surveillance et de transparence, l’objectif est d’éviter la commercialisation de produits dont les risques sont mal évalués. L’Agence du médicament a déjà commencé. Vous pouvez lire Santé : l'Afssaps joue la transparence.

Une fois les médicaments en circulation


Une fois le produit commercialisé, le gouvernement exigera une surveillance accrue à l’aide de plusieurs moyens. Depuis quelques jours, les patients peuvent participer à l’évaluation des produits pharmaceutiques jugeant eux-mêmes des effets indésirables.

Tout au long de leur parcours sur le marché, le rapport bénéfice/risque devra être réévalué régulièrement. Si des doutes surviennent, des études seront réalisées à l’aide des données de l’Assurance Maladie.

Restructurations annexes du système de santé


D’autres acteurs de la santé seront à l’avenir davantage surveillés. Les médecins tout d’abord, mis en cause dans l’affaire Mediator pour avoir prescrit l’antidiabétique comme un coupe faim, donc hors AMM.
Les visiteurs médicaux, promoteurs des médicaments pour le compte des laboratoires seront enfin plus encadrés.

Grâce à Mutuelle-land.com, le comparateur de mutuelles, vous pouvez confronter gratuitement  les formules de mutuelle santé du marché ! C’est simple, rapide et sans engagement !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES