Les mutuelles et les syndicats s'opposent au secteur optionnel

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité des mutuelles à la une
Toutes les actualités des mutuelles
Actualités mutuelles  /  Les mutuelles et les syndicats s'opposent au secteur optionnel

Les mutuelles et les syndicats s'opposent au secteur optionnel

mutuelles et syndicats contre le secteur optionel

Alors que le gouvernement a imposé le nouveau secteur optionnel, appelé dorénavant l’option de coordination, jeudi dernier en publiant le texte au JO, la Mutualité française et les syndicats de salariés s’opposent à ce dispositif. Ils appellent le gouvernement à véritablement lutter contre les dépassements d’honoraires.


Tous contre le secteur optionnel


Ce n’est pas pour rien que le point du secteur optionnel initialement abordé dans le cadre des négociations conventionnelles n’a pas abouti : ce secteur intermédiaire ne sera pas efficace pour limiter les dépassements d’honoraires. « Inefficace et contre-productif » selon l’association consumériste UFC-Que Choisir. N’hésitez pas à relire notre article UFC Que Choisir contre le « passage en force » du secteur optionnel 

De leur côté, les mutuelles santé, à travers la Mutualité française et les syndicats CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, Force Ouvrière, FSU, UNSA se lèvent vent debout contre une nouvelle dégradation de l’accès aux soins, accentuée par le secteur optionnel dans un communiqué commun

Que dit ce communiqué ?


Dans ce communiqué commun, les mutuelles et les syndicats expliquent dans quelles mesures l’option de coordination (nouveau nom du secteur optionnel) n’est pas efficace. 

Au regard des chiffres relatifs aux dépassements sans cesse en hausse, les opposants au nouveau secteur optionnel souhaitent un véritable engagement de la part du gouvernement.

Ils constatent pourtant le contraire en accusant ce dernier de « légitimer la logique inflationniste des dépassements d’honoraires » avec l’entrée en vigueur de sa version de l’option de coordination. 

Une fausse solution qui n’intéressera pas les médecins installés en secteur 2 et qui tendra à inciter les médecins aux dépassements limités à s’inscrire dans le secteur optionnel pour plafonner leurs honoraires. Le fait d’obliger les complémentaires santé à rembourser ces dépassements plafonnés renforcera ainsi les inégalités d’accès aux soins aussi bien pour les souscripteurs d’une mutuelle santé que pour les personnes non couvertes. 

Les mutuelles et les syndicats appellent donc les candidats à « placer la santé et la Sécurité Sociale au cœur du débat public » tout en rouvrant le dialogue afin de trouver une solution véritablement efficace contre les abus.
Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par nadia.sanna@hotmail.fr :
mutuel a banir, prix a l'année trés élever je payer environ 3500e par an soit 300(...) Lire la suite >
NOTE
1

5
Ecrit par Anais42000 :
Inacceptable ! Reçue la moitier de mes remboursements , impossible de savoir les(...) Lire la suite >