L'avis de la MGEN sur l'accord sur les dépassements d'honoraires

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité des mutuelles à la une
Toutes les actualités des mutuelles
Actualités mutuelles  /  Les plus, les moins de l'accord sur les dépassements selon la MGEN

Les plus, les moins de l'accord sur les dépassements selon la MGEN

La MGEN donne son avis sur l'accord tripartite

Médecins, Assurance Maladie et complémentaires santé ont signé officiellement l’accord sur les dépassements d’honoraires le 23 octobre dernier. Si pour les uns il s’agit d’une véritable avancée, pour d’autres il ne s’agit que de poudre aux yeux. Thierry Beaudet, président de la Mutuelle Générale de l’Education nationale (MGEN) donne son avis sur leplus.nouvelobs.com.

Les « plus » de l’accord

Selon le président de la MGEN, l’accord tripartite est un bienfait s’il est véritablement opérationnel, favorisant réellement l’accès aux soins. Il a pour objectif de stopper l’inflation des dépassements d’honoraires voire même « inverser la tendance après trente ans de dérive ».

Dans le cas où ces dépassements stoppent de manière concrète, alors l’accord servira à faire reculer le renoncement aux soins en instaurant à nouveau le principe des tarifs dits « opposables », soit des tarifs de santé pris en charge par la Sécurité Sociale.

Il reconnaît également les éléments positifs tels que la rémunération des médecins pour leur « travail de coordination des soins réalisé par les généralistes en dehors de la présence de leurs patients ».

Malgré tout, Thierry Beaudet semble émettre certains doutes quant à la réalisation des principaux points de l’accord, « ne soyons ni dupes ni naïfs », conseille-t-il.

Un accord « à minima »

Pour la MGEN, l’accord est certes une avancée mais souligne qu’il s’agit surtout d’un « pari à minima » dont les termes doivent être bien pesés.

Le président regrette tout d’abord un accord réalisé dans un premier temps sans les mutuelles santé. Ces dernières ont finalement rejoins les signataires afin de montrer leur engagement pour l’accès aux soins.

Il note ensuite les possibles difficultés de mises en place d’un dispositif avec des acteurs non habitués « à appliquer le tact et mesure ».

Selon Thierry Beaudet, il convient de bien analyser les termes de l’accord. Il devait définir un seuil de dépassement abusif à ne plus dépasser au nom de l’accès aux soins. A l’issue de l’accord, ce seuil ne serai plus qu’un « repère », encore trop approximatif. La MGEN émet également des doutes quant à l’efficacité des sanctions prises envers les médecins trop gourmands en matière d’honoraires.

Cet accord n’est donc pas une fin en soi mais bien un premier pas vers l’accès aux soins pour tous les Français.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
3

5
Ecrit par nicolasfernand@aol.com :
des remboursements rapides mais n?assure pas tout. Il faut prendre des options pour(...) Lire la suite >
NOTE
1

5
Ecrit par aureliep :
Harmonie Mutuelle est une catastrophe! Je suis salariée depuis octobre 2016, ils(...) Lire la suite >