Actualités mutuelle

Loi ANI : zoom sur les retraités et leur mutuelle

Publié par le , Mis à jour le 28/05/2015 à 16:50

Le paysage des mutuelles santé va fortement évoluer d’ici au 1er janvier 2016. Si les salariés bénéficieront d’une mutuelle moins chère via leur entreprise (ils partageront la note avec leur employeur), qu’en est-il des retraités ?

La loi ANI ne concerne pas les seniors

La loi ANI s’adresse tout particulièrement aux salariés des entreprises privées. Ils bénéficieront d’une bonne mutuelle santé via leur employeur. Mais une fois à la retraite ? Bénéficieront-ils toujours de la généralisation de la complémentaire santé ?

Et bien non. Un salarié qui quitte une entreprise ne bénéficie plus de ses avantages, dont fait partie la complémentaire santé collective.

Les retraités doivent trouver une mutuelle individuelle, dont les garanties correspondent à l’évolution de leur santé. Les seniors ont souvent des besoins de santé qui sont de plus en plus importants. C’est pourquoi les organismes de complémentaire santé offrent des formules adaptés aux besoins de cette tranche de la population.

Rappel sur le panier de soins minimum

Dans le cadre de la généralisation de la complémentaire santé, les salariés bénéficieront au minimum :

  • Consultation et actes remboursables par la Sécurité Sociale : la totalité du ticket modérateur
  • Poste dentaire : au minimum 125 % du tarif de convention
  • Poste optique : tous les 2 ans, 150 euros maximum pour les montures, 50 à 200 euros par verre selon le degré de correction
  • Le forfait hospitalier sans limitation de durée

Les salariés non satisfaits de ce niveau de couverture pourront souscrire s’ils le souhaitent une surmutuelle, pour compléter efficacement le contrat initial.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES