Actualités mutuelle

Prise en charge des médecines douces par la mutuelle santé

Publié par le

La médecine douce convient à une catégorie de personnes qui ne supporte pas les traitements classiques. Le remboursement de la sécurité sociale est soumis à plusieurs conditions. Le remboursement des mutuelles santé constitue alors une aide précieuse pour assurer le paiement des frais non pris en charge.

De nombreux patients l’ont déjà constaté : il est assez difficile de se faire rembourser les dépenses engagées dans les traitements par la médecine douce. Quelques-uns sont couverts par la Sécu, mais encore faut-il qu’ils soient prescrits et pratiqués par un médecin. D’une manière générale, les médecines non conventionnelles qui ont obtenu la reconnaissance du corps médical peuvent bénéficier d’un remboursement par l’assurance maladie. Y figurent par exemple, l’homéopathie et l’acupuncture. La thalassothérapie n’en fait pas encore partie.

Pour l’homéopathie, la prise en charge est associée à un taux de remboursement de 65%, tandis que l’acupuncture, de 70%. Pour les autres thérapies notamment celles qui sont pourtant reconnues comme thérapies médicales, l’assurance maladie n’octroie aucune aide. Il s’agit par exemple de chiropraxie. Bref, pour plus de précautions, il faut vous  renseigner auprès de la Caisse primaire d’assurance de votre localité. Vous y apprendrez lesquelles seront remboursées et lesquelles sont exclues.

Les médecines douces non remboursées comprennent également la sophrologie, la phytothérapie, la naturopathie, la réflexologie, l’Ayurveda et la luminothérapie. Heureusement, le remboursement des mutuelles santé est là pour couvrir ce que la sécurité sociale ne fait pas. Seulement, les propositions sont légions sur internet avec diverses formules qui sont conçues pour s’adapter à différents profils et situations. Il serait plus judicieux de faire appel à des comparateurs de mutuelles. Vous pourriez ainsi comparer à loisir les offres et leurs contenus tout en considérant les prix correspondants.

 Zoom sur la prise en charge de la médecine douce

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES