Médicaments génériques : Les Hauts de Seine mauvais élève de la France

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité des mutuelles à la une
Toutes les actualités des mutuelles
Actualités mutuelles  /  Médicaments génériques : Les Hauts de Seine mauvais élève de la France

Médicaments génériques : Les Hauts de Seine mauvais élève de la France

médicaments génériques demandez conseil à votre pharmacien

Des patients réfractaires aux médicaments génériques

Les dépenses liées aux remboursements de médicaments sont en augmentation, et les médicaments génériques ne sont pas toujours suffisamment utilisés notamment dans les Hauts de seine. Ainsi la Caisse primaire d'assurance maladie du 92 a contacté les pharmaciens du département, pour les inciter à fournir aux patients des médicaments génériques.

Alors qu'en France le taux de médicaments génériques délivrés est de 78 %, il est seulement de 73% dans les Hauts de Seine. Les plus réfractaires à la prise de ces médicaments sont, selon la CPAM 92, les personnes âgées, les femmes et les bénéficiaires de la couverture maladie universelle.

Un pharmacien d'une officine du département a expliqué que si les personnes âgées se montrent méfiantes c'est surtout parce qu'elles ont tendance à confondre les médicaments alors pour éviter toute erreur les médecins préfèrent leur prescrire le médicament d'origine. Par ailleurs, certains craignent des réactions allergiques, ou que les génériques soient moins efficaces que le produit d'origine. La preuve avec ce couple de personnes âgées, qui ne cache pas sa méfiance : « J'utilise souvent de la crème Biafine, j'ai essayé la forme générique, ça n'a pas du tout eu le même effet. Même chose pour les médicaments contre mes douleurs de dos », assure le monsieur.

La CPAM 92 va rappeler quelques principes sur les génériques

Pour améliorer le taux de prise de génériques, la CPAM 92 enverra une lettre aux 8000 assurés du département pour bien leur rappeler que la molécule de base des génériques est la même que pour les médicaments de marque, qu'ils sont moins chers et qu'ils permettent à l'assurance maladie de faire des économies. Il est donc important que les médicaments génériques soient utilisés.

En ce qui concerne le remboursement si vous acceptez un médicament générique, cela ne change rien pour vous : il sera remboursé comme d'habitude. Cependant, si vous écartez ce médicament parce que vous préférez un médicament de marque, vous le paierez plus cher que le médicament générique, vous serez remboursé uniquement sur la base du tarif forfaitaire de responsabilité, et vous ne bénéficierez pas de la dispense d'avance de frais.

Avant de souscrire à une mutuelle santé pensez à comparer les niveaux de remboursement que vous proposent les assureurs. Mutuelleland deviendra rapidement votre meilleur allié pour comparer les devis et obtenir le devis répondant à vos besoins.


Article rédigé par Hortense Hollier-Larousse

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par Cmiko44 :
Deux ans et demi et toujours pas de remboursement complet de ce qu'ils nous doivent.Cette(...) Lire la suite >
NOTE
2

5
Ecrit par Eric13 :
Service client tout simplement HONTEUX. Et croyez moi, cela peut vite avoir des répercussions(...) Lire la suite >