Actualités mutuelle

Mutualité française : les réseaux de soins agréés sont la solution

Publié par le
Interrogé par le quotidien La Tribune, Etienne Caniard, président de la Mutualité française fait l’éloge des réseaux de soins agréés. Pour lui, il s’agit d’une solution efficace pour limiter le restant à charge des assurés après le remboursement de la Sécurité Sociale. Explications.

Remboursements : trop de restant à charge pour l’assuré ?


Une constatation inquiétante : le restant à charge pour l’assuré après l’intervention de l’Assurance Maladie et des mutuelles santé est de plus en plus important. 

Etienne Caniard explique au quotidien que les taux de remboursement de la Sécu ne veulent plus dire grand-chose : « le taux de remboursement à 100%, qui ne concerne que les personnes prises en charge au titre d'une affection longue durée (ALD), ne signifie pas que le reste à charge est de zéro ».

Les taux ne veulent plus rien dire en raison des (très polémiques) dépassements d’honoraires imposés surtout par certains spécialistes (ophtalmologistes, dentistes, etc.). Ces honoraires libres atteignent parfois des sommets. Et comme la Sécu ne prend en charge les prestations sur une base plafonnée et fixe - dont les dépassements ne font pas partie-, ces derniers pèsent lourds dans le porte-monnaie des ménages français. 

Une solution : les réseaux de soins agréés


Afin de mieux rembourser les assurés tout en maîtrisant les coûts des prestations, Etienne Caniard prône la mise en place de réseaux de professionnels de santé agréés. Ces « partenariats » passés entre mutuelles et professionnels permettent de maîtriser le prix des prestations afin d’optimiser les remboursements de la part des complémentaires santé.

Pour le président de la Mutualité, ces réseaux sont « la solution d’avenir », notamment en termes de tarifs.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES