Actualités mutuelle

Mutuelle santé : chapeau d'âne pour étudiants français en matière de sexualité

Publié par le , Mis à jour le 02/03/2011 à 16:06
La LMDE, la mutuelle santé étudiante a récemment effectué une enquête dont le thème touchait la sexualité en général,  la contraception, et les IST (Infections Sexuellement Transmissibles). Les résultats de l’enquête sont alarmants : 15 % des étudiants ayant répondu avouent ne pas utiliser systématiquement le préservatif.

Mutuelle santé : les étudiants français et les IST


L’ignorance des étudiants français en matière d’infections sexuellement transmissibles est inquiétante. Selon les chiffres de l’enquête, 42 % des étudiants français ne savent pas que l’allaitement peut transmettre le virus du SIDA, 23% d’entre eux sont convaincus qu’une piqûre d’insecte peut contaminer quelqu’un et 7% pensent que le SIDA peut s’attraper en s’asseyant sur la cuvette des toilettes. 
Paradoxalement, face à ces chiffres étonnants, près des trois quart des garçons et environ 60% des filles de la population étudiante n’ont jamais fait de test de dépistage d’une IST.

Mutuelle santé : les étudiantes usent facilement de la pilule du lendemain et l’IVG


En France, la pilule du lendemain devient de plus en plus souvent une solution au manque ou à l’oubli des moyens de contraception traditionnels.  40% des étudiantes confessent y avoir déjà eu recours. La moitié d’entre elles l’ont utilisée suite à un problème avec le préservatif, 37% d’entre elles à cause de l’oubli de leur pilule, enfin, à cause de l’absence de moyens contraceptifs lors du rapport sexuel.
Seulement 33% des étudiantes interrogées consultent de manière régulière un gynécologue.
Concernant l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), 6% des étudiantes y ont déjà eu recours. Près d’un tiers des étudiantes interrogées dénoncent le manque d’information à ce sujet, et environ 13% n’ont pas pratiqué une IVG par manque de moyen.
Plus globalement, 40% des étudiants ont déjà renoncé à des soins médicaux faute de moyens.

L’enquête a été réalisée auprès de 12 070 étudiants français et a été publiée le 7 février dernier par l’USEM, l’union nationale des mutuelles étudiantes régionales.


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES