Mutuelle santé : chapeau d'âne pour étudiants français en matière de sexualité

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité des mutuelles à la une
Toutes les actualités des mutuelles
Actualités mutuelles  /  Mutuelle santé : chapeau d'âne pour les étudiants français en matière de sexualité

Mutuelle santé : chapeau d'âne pour les étudiants français en matière de sexualité

Mutuelle santé et sexualité

La LMDE, la mutuelle santé étudiante a récemment effectué une enquête dont le thème touchait la sexualité en général,  la contraception, et les IST (Infections Sexuellement Transmissibles). Les résultats de l’enquête sont alarmants : 15 % des étudiants ayant répondu avouent ne pas utiliser systématiquement le préservatif.


Mutuelle santé : les étudiants français et les IST


L’ignorance des étudiants français en matière d’infections sexuellement transmissibles est inquiétante. Selon les chiffres de l’enquête, 42 % des étudiants français ne savent pas que l’allaitement peut transmettre le virus du SIDA, 23% d’entre eux sont convaincus qu’une piqûre d’insecte peut contaminer quelqu’un et 7% pensent que le SIDA peut s’attraper en s’asseyant sur la cuvette des toilettes. 
Paradoxalement, face à ces chiffres étonnants, près des trois quart des garçons et environ 60% des filles de la population étudiante n’ont jamais fait de test de dépistage d’une IST.

Mutuelle santé : les étudiantes usent facilement de la pilule du lendemain et l’IVG


En France, la pilule du lendemain devient de plus en plus souvent une solution au manque ou à l’oubli des moyens de contraception traditionnels.  40% des étudiantes confessent y avoir déjà eu recours. La moitié d’entre elles l’ont utilisée suite à un problème avec le préservatif, 37% d’entre elles à cause de l’oubli de leur pilule, enfin, à cause de l’absence de moyens contraceptifs lors du rapport sexuel.
Seulement 33% des étudiantes interrogées consultent de manière régulière un gynécologue.
Concernant l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), 6% des étudiantes y ont déjà eu recours. Près d’un tiers des étudiantes interrogées dénoncent le manque d’information à ce sujet, et environ 13% n’ont pas pratiqué une IVG par manque de moyen.
Plus globalement, 40% des étudiants ont déjà renoncé à des soins médicaux faute de moyens.

L’enquête a été réalisée auprès de 12 070 étudiants français et a été publiée le 7 février dernier par l’USEM, l’union nationale des mutuelles étudiantes régionales.


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par GERALD :
Service client, minable, pitoyable, personne ne décroche au téléphone , personne(...) Lire la suite >
NOTE
1

5
Ecrit par Clément :
A EVITER de toute urgence, Santiane vous promet de belle chose mais si vous devez(...) Lire la suite >