Actualités mutuelle

Prise en charge des maladies cardio-vasculaires

Publié par le

Jusqu’à présent, les maladies cardio-vasculaires demeurent la 2ème cause de mortalité dans l’Hexagone. Cependant, toutes ces maladies ne sont pas prises en charge par la Sécu. De plus, les surplus de dépenses liés au traitement de ces maladies comme le ticket modérateur ou coût d’utilisation d’un appareil ne sont pas non plus remboursés par la Sécu d’où l’utilité d’une mutuelle adéquate.

Une bonne mutuelle pour pallier les dépenses liées aux maladies cardio-vasculaires

La plupart des maladies cardio-vasculaires sont liées au vieillissement mais certaines d’entre elles peuvent être aussi causées par d’autres facteurs comme une malformation congénitale, troubles de la tension, saignement d’un vaisseau sanguin, obstruction d’une artère, etc. Comme toutes les maladies, les problèmes cardio-vasculaires peuvent générer des dépenses de santé élevées. Ce qui fait que toute personne souffrant d’une maladie cardio-vasculaire a intérêt à trouver une bonne mutuelle santé puisque la raison d’être d’une mutuelle c’est de pallier les charges financières que devra supporter le patient. De plus, si le patient est amené à effectuer des examens plus poussés nécessitant plusieurs examens médicaux ou une intervention chirurgicale à l’hôpital, le coût du traitement sera de plus en plus onéreux sans compter les dépassements d’honoraires du spécialiste (cardiologue) et les frais d’utilisation d’appareil. Et il n’y aura, dans ce cas, que le remboursement d'une mutuelle santé comme meilleure solution à ses dépenses onéreuses.

Comment se fera la prise en charge de ces maladies par la Sécu et la mutuelle ?

Les maladies cardio-vasculaires qui apparaissent dans la liste ALD 30 ou affection de longue durée exonérant de la Sécu sont remboursées intégralement, excluant le ticket modérateur. D’autres considérées comme non exonérant comme l’hypertension artérielle sévère, ne font pas par contre l’objet d’un remboursement par la caisse de l’assurance maladie.  Mais il faut également souligner que même si une maladie cardio-vasculaire considérée comme ALD 30 se traite pendant une longue durée, la prise en charge par la Sécu peut être remise en cause. Pour s’épargner donc de mauvaises surprises, notamment au niveau du remboursement des maladies cardio-vasculaires par la Sécu, il convient mieux de contracter une mutuelle adaptée qui pourra compléter la prise en charge par l’assurance maladie. Et si même si on souffre d’une maladie cardio-vasculaire non considérée par le régime obligatoire comme remboursable, on peut toujours tenter sa chance auprès des mutuelles qui pourront prendre en compte ces maladies. D’ailleurs, il suffit de faire un comparatif de mutuelle santé en ligne pour trouver ces mutuelles qui incluent dans leurs prestations le remboursement des dépenses liés aux maladies cardio-vasculaires. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES