Actualités mutuelle

Mutuelle santé : le tiers payant

Publié par le

Depuis un certains temps déjà, certaines mutuelles adoptant la formule mutuelle santé pas chère se sont appuyées sur le « tiers payant » pour booster leurs notoriétés. Découvrez ci-dessous quelques explications qui font état des avantages et des limites du « tiers payant ».

Dans quelle mesure le « tiers payant » peut-il être bénéfique pour un patient ?

Un adhérent ayant pu bénéficier du tiers payant auprès de sa mutuelle n’aura rien à débourser pour certaines de ses dépenses de santé. Ce qui veut dire que le ticket modérateur qui demeure à sa charge sera réglé directement par sa mutuelle tiers payant à cause d’un accord passé entre la mutuelle et certains professionnels de la santé. Ainsi, il est possible de bénéficier d’un tiers payant quand on achète des médicaments en pharmacie, lors des analyses médicales effectuées dans les laboratoires, chez les radiologues, auprès des auxiliaires médicaux comme kinésithérapeute ou infirmier qui a passé des accords avec la mutuelle auprès de laquelle on est adhérent. Bref, nombreux sont les avantages qu’on peut tirer avec un tiers payant si on est adhérent auprès d’une mutuelle qui le propose. Ceux qui ne disposent pas encore d’une mutuelle et voulant trouver une mutuelle pratiquant le « tiers payant » ne doit pas hésiter à se faire aider via un comparateur de mutuelles en ligne.

Les limites du « tiers payant »

Il est parfois difficile de compter sur le remboursement d'une mutuelle santépour certains frais de santé non pris en charge par la Sécu mais qui se trouvent intégrés dans la prescription fournie par le médecin. En effet, le système tiers payant a été conçu pour permettre au patient de ne pas avancer des frais de santé dans la limite du tarif conventionné et du ticket modérateur. Ce qui veut dire que si le médecin prescrit des médicaments non remboursés par la Sécu, il faudra penser à débourser soi-même de l’argent pour faire face à ses frais non pris en charge par la caisse de l’Assurance maladie. Ce ne sera qu’après cette initiative qu’il faudra avertir sa mutuelle (lorsque celle-ci pratique le tiers payant ») pour ces frais avancés afin de recevoir un remboursement. Mais il est fort possible que la mutuelle ne prenne pas en charge toutes les dépenses engagées.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES