Actualités mutuelle

Mutuelle santé : quand les médicaments ont des effets secondaires...

Publié par le , Mis à jour le 24/03/2011 à 15:53
Est-ce l’affaire Mediator et le problème soulevé pas ses effets indésirables qui soulèvent une nouvelle polémique ? Quoiqu’il en soit, un patient poursuit un laboratoire pharmaceutique pour des effets secondaires plutôt…gênants.

Mutuelle santé : Requip, un médicament qui rendrait dépendant au jeu et au sexe ?


Didier Jambart est atteint de la maladie de Parkinson. Pour traiter cette maladie contraignante, ce quinquagénaire s’est fait prescrire le médicament « Requip » en 2003. Efficace certes, mais dont les effets indésirables lui ont fait vivre un véritable enfer.
Devenu accro au jeu, ce dernier perd 100 000 euros en une année. Mais ce n’est pas tout, le Requip l’aurait également rendu victime d’hypersexualité. 
Monsieur Jambart qui a déposé plainte devant les tribunaux, demande 450 000 euros de réparation au laboratoire GSK, fabricant du Requip pour ne pas avoir précisé ses effets secondaires lourds.

Mutuelle santé : le Sifrol également mis en cause pour les mêmes symptômes


Un autre patient souffrant également de la maladie de Parkinson a vécu la même épreuve que Didier Jambart, mais l’affaire a mal tourné pour lui qui s’est suicidé suite à l’arrêt de son traitement. Ce second patient était traité avec le Sifrol, médicament du même type que le Requip.
Sa femme témoigne et parle des mêmes symptômes que ceux de Didier Jambart : addiction soudaine au jeu et sexualité étrangement intense. « Il couchait à droite et à gauche, il s'exhibait sur Internet devant des femmes... J'ai même acquis la conviction qu'il se prostituait » raconte son épouse.

L’Afssaps a réuni une centaine de cas semblables. 

Trouvez une mutuelle adaptée à vos besoins de santé grâce à Mutuelle-land.com, le comparateur de mutuelle santé
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES