Actualités mutuelle

Mutuelles : l'hôpital, premier poste de remboursement

Publié par le , Mis à jour le 30/09/2019 à 17:34

L'hospitalisation, premier poste de remboursement des mutuelles

À votre avis, quel est le premier poste de remboursement des mutuelles ? L’Observatoire 2019 de la Mutualité Française vient de publier son rapport sur les dépenses des complémentaires santé.

L’hôpital concentre 24% des remboursements

L’Observatoire 2019 de la Mutualité Française vient de publier les principaux postes de dépenses des mutuelles. Et surprise, les hospitalisations arrivent en tête du classement : « Contrairement à certaines idées reçues, l’Observatoire montre que les dépenses hospitalières sont loin d’être supportées à 100% par la Sécurité Sociale » explique Thierry Baudet, président de la Mutualité Français. Dans les faits, l’hôpital concentre 24% des remboursements vient ensuite les autres honoraires et prescriptions avec 19% et le dentaire avec 16%.

Dans son rapport, l’Observatoire indique qu’une personne sur 6 soit 18% de la population est hospitalisée au moins une fois dans l’année. Lorsque le remboursement de la Sécurité sociale intervient, le reste à charge (RAC) s’élève en moyenne à 396 euros. Mais d’un patient à un autre, ce montant peut bondir. En effet, le reste à charge d’une personne de 80 ans et plus peut s’élever à 880 euros.

Un remboursement à hauteur de 90%

Autre point d’inégalité : la localisation. En clair, un patient habitant dans les Landes aura un RAC entre 115 euros et 215 euros. Des montants qui grimperont jusqu’à 428 euros s’il se trouve dans le Var. Des différences de prix qui s’expliquent par un écart des tarifs pratiqués dans le milieu hospitalier.

Si les chiffres peuvent varier d’une région à une autre, les mutuelles continuent de faire leur travail. Sur un reste à charge de 396 euros, les complémentaires santé remboursent 90% de cette somme soit une facture de 40 euros pour le malade.

 En septembre 2019, un rapport de la Dress annonce que les dépenses de santé d’un Français en 2018 atteint 3037 euros. Sur cette somme, le patient n’aura réellement dépensé que 214 euros. C’est d’ailleurs le reste à charge le plus faible recensé au sein de l’OCDE.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES