Actualités mutuelle

La mutuelle entreprise pour tous ?

Publié par le , Mis à jour le 08/02/2013 à 10:20

Le jeudi 10 janvier, le patronat et les syndicats ont participé à la dernière négociation sur un accord concernant la réforme dans le domaine de l’emploi. De nombreux points ont été abordés dont le plus important concernait les complémentaires santé pour tous les salariés. Explications.

3 millions de salariés ne bénéficient pas d'une mutuelle d'entreprise

Il ne reste plus que quelques jours afin de trouver un compromis entre les partenaires sociaux concernant la réforme sur le marché du travail ainsi que la sécurisation de l’emploi.

Si le patronat et les syndicats n’arrivent pas à un accord définitif, ce sera le gouvernement qui s’en chargera. C'est-à-dire que c’est le gouvernement qui va imposer sa propre réforme. Le principal sujet de la discussion était la taxation de tous les contrats courts.

Le sujet de « mutuelle santé » pour l’ensemble des salariés était également au cœur de la discussion. L’idée est d’élargir le système des contrats collectifs non seulement au niveau des grandes entreprises, mais aussi pour les PME. Cette proposition a été au début présentée par la CFDT. Puis, le Medef admet l’importance de celle-ci pour la sécurisation de l’emploi.

Actuellement, on recense plus de 40 % des salariés, soit plus de 3 millions de personnes, qui ne bénéficient pas d’une mutuelle d’entreprise.

Une réforme qui coûterait entre 2 à 4 milliards d'euros

Sur la plupart des sujets abordés, syndicats et patronat se sont mis d'accord. Cela dit, le patronat se montre réticent à propos du coût final de la facture. Selon le Medef, cette réforme risquerait de coûter autour de 2 à 4 milliards d’euros.

Par ailleurs, le patronat et les syndicats ont certains désaccords sur quelques modalités. Selon la proposition du Medef, il est plus judicieux de généraliser progressivement cette réforme sur 5 ans. Ainsi, cela ne risquerait pas de pénaliser les petites entreprises.

Durant le débat, il existe un point qui n’a pas été éclairci par les acteurs privés et les partenaires sociaux : la délimitation de l’application des contrats. La question est donc de savoir si ces contrats concernent les branches professionnelles ou les entreprises.

La discussion qu’ont eue patronat et syndicat a abouti à certaines réformes. Toutefois, il reste encore certains points qui mettent en désaccord les deux parties.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES