Actualités mutuelle

Les mutuelles santé inaccessibles - Mutuelle-land.com

Publié par le , Mis à jour le 17/10/2014 à 17:22

Jean-Paul Benoit, président de la Fédération des mutuelles de France interrogé par le site Bien public a partagé son point de vue sur la situation des mutuelles santé en France. Le congrès organisé tous les trois ans par son groupe a été pour lui le moment opportun pour évaluer la situation.

Petit rappel sur le congrès de la Fédération des mutuelles de France

Le congrès se tient tous les trois ans et réunis près de 500 délégués des mutuelles de santé. Jean-Paul Benoit a constaté durant ce rendez-vous que la France était dans une situation compliquée notamment en raison de la crise qui s’est généralisée et qui a désormais un grand impact sur la mutuelle santé.

Or la mutuelle santé va connaitre un grand bouleversement puisque l’ANI prévoit la généralisation des complémentaires de groupe dans les entreprises privées.

Pour le président de la Fédération, cette mesure prise par l’ANI pourrait contribuer à réduire les inégalités de santé. Seulement, ce changement ne concernera que la moitié de la population, pour Jean-Paul Benoit, c’est « une résolution très marginale du problème » Les inégalités sont de plus en plus apparentes puisque les Français vivent plus longtemps. Or le coût des complémentaires est de plus en plus inaccessible, ce qui expliquerait cet état de fait, il semblerait qu’entre 2010 et 2012, 500 personnes ont dû refuser de souscrire une mutuelle santé.

Pourquoi est-il indispensable de souscrire une mutuelle santé ?

En règle général, c’est l’assurance maladie qui couvre les risques les plus chers comme le cancer, la maladie de Parkinson, le diabète ou encore les insuffisances cardiaques graves. Ces maladies sont couvertes à 100 % par le régime général. Il est toutefois important d’avoir une complémentaire santé qui se chargera de rembourser le forfait hospitalier qui est de 18 € par jour, les frais de chambre particulière ou encore les dépassements d’honoraires.

Une complémentaire santé devient indispensable pour les prestations qui sont très peu prise en charge par la Sécu comme l’optique, les prothèses dentaires ou encore les prothèses auditives. Seulement, même les complémentaires proposent une prise en charge limitée sur ces postes, ne pas souscrire de complémentaire n’impactera donc pas sur le budget d’un particulier. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES