Actualités mutuelle

La généralisation de la mutuelle santé vue par les Français

Publié par le

L’accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 a confirmé la généralisation de la mutuelle santé à tous les salariés du secteur privé. Ainsi, à partir du 1er janvier 2016, près de 25 millions de personnes devront renoncer à leurs contrats individuels pour des contrats collectifs.

La majorité est couverte par un contrat collectif

Actuellement, près de trois quarts des salariés bénéficient d’un contrat collectif tandis que 18 % sont couverts par une assurance individuelle ou par la mutuelle de leur conjoint. Seulement 414 000 salariés ne bénéficiaient donc pas d’une complémentaire santé. La généralisation de l’assurance santé collective, renversera la tendance et impactera énormément le marché des complémentaires.

Si les organismes de prévoyance seront avantagés par ce grand changement, les bancassureurs par contre ne le seront pas, puisqu’ils dominent surtout le marché de l’individuel et les mutuelles de proximité tandis que les organismes de prévoyance sont spécialisés dans les contrats collectifs. Les bancassureurs craignent donc de laisser passer cette opportunité qui représente d’énormes enjeux puisqu’ils concerneront près de 600 000 entreprises.

Les Français ignorent la généralisation de la mutuelle d’entreprise

La loi du 14 mai 2013 a introduit une extension de la mutuelle d’entreprise qui prendra effet début 2016. Seulement, il a été dévoilé par l’Ifop durant une étude demandée par le cabinet Deloitte, que sur 2 000 personnes interrogées, près de la moitié ignorent que les entreprises devront proposer une mutuelle entreprises à tous leurs salariés.

Avec cette nouvelle disposition, près de 5 millions de personnes supplémentaires vont être couverts par un contrat de complémentaire santé collectif. Après avoir pris connaissance de l’extension, 78 % des personnes interrogées ont jugé que c’était une bonne disposition, 22 % étaient contre et 6 % arguaient une opinion défavorable qui s’expliquerait par la peur de se confronter à « des niveaux de remboursement trop standardisés ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES