Actualités mutuelle

Mutuelle : quelle remboursement ?

Publié par le

En général, la mutuelle santé couvre la différence entre les frais de santé non restitués par la sécurité sociale. Le contrat d’assurance complémentaire santé  va ainsi garantir la part des frais de santé qui ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. Cette dernière ne redonne en effet qu’un pourcentage du tarif qu’elle fixe pour chaque type d’actes médicaux.

Dans la pratique, si on est adhérent au régime général (la majorité des Français) , le remboursement d'une mutuelle santé est à 70% du tarif d’engagement pour les consultations médicales. De ce fait, pour une consultation chez un généraliste, le tarif de convention est de 23 €. La santé publique rembourse aux environs de 16,10 €.

Concernant les traitements, le remboursement d'une mutuelle santé est de 65% pour les vignettes blanches, 30 % pour les bleues et 15% pour les orange, du tarif de convention, en fonction du service médical rendu (Plus d’infos, ici). En effet, plus un traitement n’est actif dans le traitement recherché du patient, mieux il est remboursé.

Par rapport à l’hospitalisation, l’Assurance maladie ne restitue pas le forfait hospitalier sollicité au patient lors d'une hospitalisation supérieure à 24 heures dans un hôpital public ou privé. Toutefois si l’hospitalisation est  à une journée, il y a donc une possibilité de remboursement d'une bonne mutuelle santé.

Les interventions de la part de la mutuelle sont relatées en taux. Et les contrats présentés par l’assurance santé affichent des taux de rétribution par type d’acte, et sur la base du tarif conventionné. Si le coût de l’acte correspond au tarif du contrat, le patient est donc redonné totalement des frais gagés, sauf la participation forfaitaire de 1 €. En revanche, tout dépassement d’honoraire reste à sa charge, sauf dans les complémentaires les plus complètes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES