Actualités mutuelle

Quel avenir pour la santé des étudiants ?

Publié par le , Mis à jour le 31/10/2011 à 13:53
1 réaction Note
Les étudiants montent au créneau. L’accès aux soins se dégrade pour cette tranche de la population et ce n’est pas le doublement de la TSCA qui va arranger les choses. Les organisations étudiantes en appellent au gouvernement pour changer la situation en faveur d’une amélioration pour la santé étudiante.

Les étudiants renoncent à la santé, les organismes grognent


Le calcul n’est pas compliqué : les étudiants ont peu d’argent. L’augmentation régulière liée aux taxes sur les contrats de mutuelle santé touchant également les étudiants, ces derniers renoncent peu à peu à souscrire de tels contrats.
19% des étudiants français ne sont pas couverts par une mutuelle, et 34% déclarent renoncer aux soins par manque de moyen (chiffres LMDE).

Face à ce constat inquiétant et dans le cadre polémique du doublement de la TSCA, les syndicats étudiants UNEF et FAGE s’unissent pour s’opposer à cette situation. Les organisations étudiantes considèrent cette nouvelle augmentation « comme une épée de Damoclès en fragilisant nos mutuelles déjà sous-financées » et annoncent une véritable « crise sanitaire » pour les étudiants.

Quelles conséquences pour les étudiants ?


Les étudiants ont déjà du mal à s’offrir une mutuelle, le maintien de cette taxe sur les formules étudiantes n’aura d’autre conséquence que d’augmenter le nombre de jeunes renonçant à souscrire un tel contrat. 

Et renoncer à une mutuelle santé revient à renoncer aux soins. Sans mutuelle, pas de remboursement intéressant. L’absence de ces remboursements revient à payer directement les soins, souvent élevés, de sa poche. Impossible pour bon nombre d’étudiants. La boucle est bouclée.

Autre conséquence : puisqu’on ne peut rester sans se soigner, les étudiants devraient avoir recours à l’automédication. Une pratique risquée si elle n’est pas « responsable ». Pour en savoir plus sur l’automédication lisez notre article Santé : attention à l'automédication ! 

L’avis de Mutuelle-land : il semblerait que le gouvernement ne veuille rien lâcher et qu’il ne se sente pas vraiment concerné par les problématiques de santé des étudiants. Qui remportera le bras de fer… ?
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
de toute façon le gouvernement n'a plus d'argent, donc tout va augmenter : impots, mutuelles, services publics, etc... la conséquence de tant d'années de mauvaise gestion ?

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES