Actualités mutuelle

Question de santé: les dépassements d'honoraires divisent

Publié par le , Mis à jour le 30/05/2011 à 15:56
La question des dépassements d’honoraires est en jeu dans les négociations médecins et Assurance Maladie. Ce sujet délicat semble diviser les différents acteurs de la santé entre interdiction et établissement d’un secteur dit « optionnel ».

Santé : les dépassements d’honoraires s’envolent


L’Assurance Maladie dit « stop » à la dérive des dépassements d’honoraires, particulièrement pratiqués par les spécialistes. Avec parfois des tarifs libres atteignant près de 150% du tarif de convention, donc non remboursés par la Sécurité Sociale, Paris remporte la Palme !
Un problème qui, à termes, posera des problèmes pour l’accès aux soins. Seules les personnes aisées pourront payer ces honoraires ou passer par des contrats de mutuelle santé dont les cotisations prennent également de la hauteur. Les personnes plus modestes devront-elles renoncer aux soins par manque de moyen ?

Santé : quelle solution contre ce dérapage ?


Face à ce véritable problème, les négociations pour une convention entre Assurance Maladie et médecins prennent à cœur cette thématique. Les différents acteurs, Assurance Maladie, syndicats de médecins et organismes de mutuelle tentent de trouver une réponse.

CPAM, mutuelles et syndicats de médecins désirent créer un secteur optionnel, entre le secteur 1 actuel (tarifs de convention) et le secteur 2 (honoraires libres).

Bien sûr, les médecins, les premiers concernés n’entendent pas les choses de cette manière. Ainsi, le syndicat majoritaire Le Bloc ne semble pas entièrement favorable à l’établissement d’un secteur dit « optionnel ». Il demande à ce que cette alternative ne soit pas réservée seulement au secteur 2, mais bien également aux médecins du secteur 1. L’Assurance Maladie est contre.
Les négociations s’annoncent mouvementées !


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES