Actualités mutuelle

Réseaux de soins : la MGEN attaquée par Afflelou

Publié par le , Mis à jour le 12/12/2011 à 16:04
Les réseaux de soins conventionnés avaient été censurés par le Conseil constitutionnel afin de limiter les écarts de fréquentation des professionnels de santé comme les opticiens par exemple. Pour rappel, relire Loi HPST : pas de réseaux de soins pour les mutuelles. L’opticien Alain Afflelou attaque la MGEN en ce sens.

Un réseau de soins, à quoi ça sert ? 


Certaines mutuelles santé crées des réseaux de soins afin de permettre à leurs assurés de bénéficier de remboursements plus avantageux.

Une mutuelle peut par exemple diriger ses adhérents dans des établissements de soins prédéfinis dans le cadre du réseau.

Si cette solution partait d’un bon sentiment pour les assurés, elle ne convient pas à tous les professionnels de santé, notamment les opticiens.

Alain Afflelou assigne en justice la MGEN


Dans ce cadre, le célèbre opticien Alain Afflelou a traduit en justice la première mutuelle santé de France, la MGEN.
Cette dernière se retrouve assignée devant le Tribunal de Grande Instance de Paris pour « pratiques illicites » et « concurrence déloyale » apprend-on dans le journal Les Echos. L’opticien désapprouve les écarts de remboursements d’un opticien à l’autre selon qu’il fait partie du réseau de la mutuelle ou pas.

Afflelou reproche à la mutuelle santé de diriger ses adhérents vers les opticiens conventionnés au détriment de ceux qui ne font pas partie d’un réseau. Un manque à gagner évident pour ces derniers.

Par ailleurs, un adhérent de la MGEN a saisi la Cour de Justice européenne contre la mutuelle, pour la sous-estimation d’un remboursement lié à des soins dentaires chez un spécialiste non conventionné explique L’Argus de l’Assurance.

Pour le moment, la MGEN ne prévoit pas de changer son système de conventionnement avec les professionnels de santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES