Actualités mutuelle

Reste à charge : Les Français sont mieux remboursés

Publié par le

medecin-sante-argent

En 2018, les dépenses de santé d'un Français a atteint 3 037 euros. Si cette somme peut paraître importante, un habitant n’a en réalité dépensé que 214 euros. Un reste à charge le plus faible recensé au sein de l’OCDE.

Un reste à charge de 214 euros en 2018

Le reste à charge des Français est en baisse. Comme chaque année, la Drees rattachée au ministère de la santé publie son rapport sur les dépenses de santé. En moyenne, les dépenses de santé des Français s’élèvent à 3 037 euros par an et par habitant. Au final, un patient ne va réellement débourser que 214 euros. Un reste à charge qui comprend cinq postes :

  • Les soins de ville (consultations chez le médecin, dentistes, kiné, biologie…) et la participation forfaitaire de la consultation (1 euro) qui n’est pas remboursé : 86 euros par an.
  • Les médicaments : 61 euros
  • Les soins hospitaliers : 27 euros
  • L’optique : 20 euros
  • Les autres dépenses : 19 euros

En comparaison des autres pays de l’OCDE, le reste à charge des Français est le plus faible avec 7 euros dépensés pour 100 euros de soins consommés. Selon l’indice spécifique appelé DCSi (dépense courante de santé au sens international), le reste à charge est de 35 euros pour les Grecs, 28 euros pour les Portugais ou encore de 29 euros pour les Suisses.

La Sécurité Sociale prend en charge 78,1% de la dépense

Mais comment expliquer cette baisse du reste à charge des Français ? Elle s’explique par une augmentation des parts de l’Assurance Maladie dans le remboursement et des complémentaires santé dans le domaine de l’optique. Ainsi, le reste à charge des lunettes a considérablement diminué passant de 37% à 21% en l’espace de 10 ans.

Aujourd’hui, la participation de la Sécurité Sociale ne cesse de croître avec une part de 78.1% en 2018 soit une progression de 0.2 point en moyenne entre 2009 et 2018. La partie des mutuelles s’élève à 13.4% puis les 7% de reste à charge des Français et enfin la part de l’Etat et CMU-C avec 1,5%.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES