Actualités mutuelle

La Mutuelle des Etudiants milite en faveur de la santé des étudiants !

Publié par le , Mis à jour le 05/11/2012 à 17:31

A l’annonce du maintien de la taxe spéciale sur les contrats d’assurance (TSCA) sur les mutuelles des étudiants, La Mutuelle des Etudiants (LMDE) se mobilise et lance une campagne militante au nom de la santé des étudiants. Explications.

La LMDE dresse l’état des lieux de la santé des étudiants

Dans son communiqué daté du 5 novembre, la LMDE part en campagne militante pour la santé des étudiants. La mutuelle nationale dédiée aux étudiants en profite pour rappeler la situation financière critique des étudiants qui a un impact sur leur santé.

Leur budget de plus en plus mis à mal (notamment par la crise) a des conséquences sur leur situation sanitaire : la Sécu ne rembourse plus que la moitié des dépenses,  les taxes sur les mutuelles étudiantes aggravent les difficultés d’accès aux soins, les étudiants se soignent donc mal ou peu.  Selon la LMDE, le poste de dépense « santé » des étudiants ne serait plus qu’ « une variable d’ajustement ».

Le communiqué de la mutuelle santé met également à jour les chiffres relatifs aux étudiants : 

  • Budget moyen mensuel des étudiants : 400 euros
  • 80 % des étudiants sans aides sociales
  • Dépenses obligatoires en hausse de 3,7 % (plus que les aides sociales, seulement +2,1 %)
  • 19 % des étudiants sans mutuelle santé
  • 34 % des étudiants renonceraient aux soins

L’accès aux soins des jeunes : « un investissement d’avenir »

La santé ne se néglige pas. Si cette situation critique perdure, la France connaîtra une crise sanitaire notable. Pour la mutuelle, « se donner aujourd'hui les moyens de permettre à chaque jeune d'accéder aux soins est un investissement d'avenir ».   

C’est pourquoi, la LMDE a décidé d’entrer en campagne militante en diffusant prochainement 30 000 tracts au sein des campus universitaires. Un colloque sur l’accès aux soins des jeunes sera également organisé le 7 décembre prochain.

Pour remédier à ce véritable problème d’accès aux soins, la LMDE interpelle les pouvoirs publics en leur demandant :

  • De mettre en place un chèque santé de 200 euros pour chaque étudiant
  • De généraliser le tiers-payant (l’absence d’avance de frais) pour les jeunes
  • D’interdire les dépassements d’honoraires 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES