Actualités mutuelle

Santé : les médicaments suscitent la méfiance

Publié par le , Mis à jour le 02/03/2011 à 13:53

Une « défiance grandissante »

Scandale du Mediator, couac de la vaccination contre la grippe A, listes à rallonge de médicaments interdits ou surveillés épinglés par les autorités sanitaires de l’Hexagone,…

Les affaires se succèdent et la confiance des Français s’effritent. Cette crise est telle que l’Académie Nationale de Médecine et le Conseil national de l’Ordre des médecins ont tenu à alerter l’opinion pour faire part de leur préoccupation.

Dans un communiqué récemment adopté à la majorité des suffrages exprimés, les deux institutions se disent « préoccupés par une défiance grandissante de certains patients vis-à-vis des médicaments. »

Une défiance qui pourrait être lourde de conséquences.

Des décisions à risques

L’Académie Nationale de Médecine et le Conseil national de l’Ordre des médecins redoutent en effet que certains patients ne décident purement et simplement d’en finir avec les médicaments.

C’est pour cette raison qu’ils avertissent :
« La prise d’un médicament n’est certes pas chose anodine, mais l’arrêt ou la modification d’un traitement sans l’accord du prescripteur peut être dangereux voire extrêmement dangereux pour la santé de chacun. »

Se voulant rassurants, ils ajoutent :
« La liste de médicaments sous surveillance qui a été récemment publiée correspond à un processus d’évaluation. Elle ne remet pas en cause à elle seule le bien fondé de leur prescription. »

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES