Actualités mutuelle

Santé publique : Servier se défend

Publié par le , Mis à jour le 10/05/2011 à 15:45
Le porte-parole des laboratoires Servier s’est récemment exprimé sur le scandale du Mediator. Ce dernier remet en cause les proportions de l’affaire, demandant que le médicament en question ne subisse pas de traitement plus dur que d’autres produits déjà retirés du marché. Il défend également le laboratoire contre les accusations de l’Igas.

 « Pas de traitement particulier » pour le Mediator


Le porte-parole des laboratoires Servier, distributeur du Mediator, l’antidiabétique qui a causé la mort de nombreux patients, a prétendu jeudi dernier qu’il n’y avait « aucune raison que le Mediator fasse l’objet d’un traitement particulier ».

Le représentant de Servier a comparé l’antidiabétique aux autres médicaments ayant subis un retrait du marché en soulignant qu’aucun d’entre eux n’avait fait l’objet d’une demande de remboursement. Oui, mais voilà, l’Assurance Maladie a estimé que le Mediator a coûté la bagatelle de 1,2 milliard d’euros, ce qui n’est pas le cas d’autres traitements arrêtés.

Santé : des accusations démenties


Le porte-parole des laboratoires mis en cause en a également profité pour faire savoir que ces derniers réfutaient les accusations de l’inspection générale des affaires sociales (Igas). Le rapport de cette autorité montre du doigt la responsabilité de Servier qui a trompé les autorités sanitaires ainsi que les patients qui ont consommé le Mediator. De plus, le laboratoire pharmaceutique est accusé de continuer à gagner de l’argent avec le Mediator, notamment en faisant traîner les indemnisations qui lui incombent.

Optez pour une mutuelle efficace en comparant gratuitement les offres du marché sur Mutuelle-land.com !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES