Actualités mutuelle

Le sevrage tabagique et la mutuelle

Publié par le

En France, on recense environ 14 millions de fumeurs et brulant chaque année 100 milliards de cigarettes, et ce, au détriment de la santé. Mais depuis 2007, l’Etat a décidé d’intervenir et d’épauler les personnes souhaitant arrêter de fumer par le biais de l’assurance maladie. Et en jouissant d’une bonne mutuelle, on peut aussi espérer une compensation du restant à charge.

Remboursement par le régime obligatoire

On peut distinguer 3 types de méthodes de sevrage possible lorsqu’on veut arrêter de fumer. Primo, le fumeur peut se sevrer en prenant des substitues nicotiniques (inhalateurs, patchs de nicotine, vaporisateurs,…). Ces substituts vont diminuer au fur et à mesure les besoins en nicotine du fumeur jusqu’à l’arrêt de la cigarette, puisqu’ils renferment de la nicotine en faible quantité. Si le fumeur n’apprécie pas les médicaments, il pourra toujours opter pour les aides non médicamenteuses (livres, coaching spécialisé,…) ou une aide non conventionnelle (huile essentielle). Néanmoins, l’assurance maladie ne rembourse que les traitements de substituts nicotiniques pris à la suite d’une prescription médicale. Le forfait proposé s’élève à 50 euros pour un fumeur classique et peut atteindre les 150 euros pour les femmes enceintes. Si on entreprend donc des traitements non considérés par l’assurance maladie ou si on dépasse les 50 euros par an pour son sevrage tabagique, il ne faut compter sur le remboursement d'une mutuelle santé.

La part d’une mutuelle

Puisque les mutuelles se veulent être d’une grande utilité en cas de besoin en matière de santé, nombreuses d’entre elles prennent en considération le sevrage tabagique. Un grand nombre d’entre elles pallient le remboursement de la Sécu. D’autres osent proposer la prise en charge du financement (tout ou une partie) d’autres méthodes comme les aides non médicamenteuses ou les aides conventionnelles. Quoi qu’il en soit, il serait mieux d’exposer auprès de sa mutuelle ses besoins lorsqu’on se sent être un fumeur souhaitant jouir d’une aide dans ses démarches pour un sevrage tabagique. Si on ne dispose pas encore d’une bonne mutuelle et qu’on souhaite pourtant effectuer ces démarches, mieux vaut recourir à un comparateur de mutuelle santé qui reste le meilleur atout pour trouver la mutuelle qui sera la plus adaptée à ses besoins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES